Accusé d'avoir garé son tracteur à… Paris

  • A
  • A
Accusé d'avoir garé son tracteur à… Paris
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un agriculteur de la Creuse a rendu public cette erreur administrative.

Trois jours avant Noël, Patrick Pilak, a reçu un drôle de cadeau avant l’heure. Dans sa boîte au lettres, cet agriculteur de 49 ans a reçu un PV pour avoir garé son tracteur rue du Faubourg Saint-Denis à Paris, à plus de 400 km de son exploitation.

Erreur de plaque d’immatriculation

Installé dans une petite exploitation de Gouzougnat, petite ville en plein cœur de la Creuse, Patrick Pilak a révélé cette affaire à l’AFP car il s’agit tout simplement d’une erreur administrative.

Sur l’amende, le procès-verbal indique qu’il aurait garé son tracteur le 1er décembre, à 10h28. Problème puisque ce jour-là, il était bel et bien au volant de son tracteur, mais pour travailler sur son exploitation et certainement pas dans les rues de la capitale.

Autre incohérence dans le procès-verbal : la contravention indique que le véhicule incriminé est de marque Ford. Or, "mon tracteur, c'est un Renault", explique l'agriculteur qui conteste catégoriquement l'infraction.

Patrick Pilak a rempli le bordereau de réclamation figurant au dos du PV et y a joint une petite lettre assez ironique. "J'ai écrit que si je voulais me rendre à Paris, je ne le ferais certainement pas en tracteur!", s'amuse-t-il, soulignant qu'à la vitesse de 15 km/h, il lui faudrait plus de 24 heures pour aller de Gouzougnat à Paris.