Accident de Brétigny : "le rapport est exagéré"

  • A
  • A
Accident de Brétigny : "le rapport est exagéré"
André Fermis, secrétaire général en charge des infrastructures de la CDFT cheminots@ DR
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 7 JUILLET - Un rapport de deux experts sur l'accident de Brétigny pointe du doigt un "délabrement des voies jamais vu ailleurs" et des anomalies "connues de la SNCF"

Chaque jour avec '"Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard.

Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. Vous pouvez le retrouver sur www.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>> Lundi 7 juillet, vous avez été 57% à faire "Votre choix d’actu"  sur le rapport d’expertise demandé par la justice, qui accable la SNCF. André Fermis, secrétaire général en charge des infrastructures de la CDFT cheminots a affirmé dans Europe Midi – Votre journal vouloir "rassurer les usagers du rail".



Brétigny: "le rapport est exagéré"par Europe1fr

Selon lui, "le rapport est exagéré" puisque "ce n’est pas tout le réseau qui est dans cet état-là". Il reconnaît en revanche que le gros "point noir" du réseau est la région Ile-de-France, où a eu lieu le déraillement d’un train en gare de Brétigny-sur-Orge. Il note cependant que cette région est celle où "il y a le plus d’usagers". Cette concentration de voyageurs sur un territoire limitée serait à l’origine du manque de travaux selon lui.

André Fermis ne croit pas au "défaut de maintenance" évoqué par le rapport. En revanche, il pointe du doigt la sous-traitance, qui enlève "des moyens d’infrastructures et de la compétence". Il martèle qu’il faut du personnel pour "surveiller" ces opérations de maintenance. De même, il explique que ces opérations étaient "adaptées" mais en manque de moyens "humains et financiers".

Le secrétaire général en charge des infrastructures de la CDFT cheminots estime que la SNCF n’est pas seule responsable et que "la responsabilité doit être collective".