Accident à Disney : le rapport qui accable

  • A
  • A
Accident à Disney : le rapport qui accable
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le système hydraulique du Train de la mine avait un problème, antérieur à l'accident de novembre.

C’est un document qui fait tache pour Disneyland Paris. Selon Le Parisien, la direction était informée par un rapport de maintenance des problèmes hydrauliques que connaissait le Train de la Mine. Le 27 octobre, deux enfants avaient été blessés dans l’attraction phare à Disneyland, quand un chariot avait heurté un piston dépassant des rails.

Une anomalie qui avait été détectée dans le rapport rendu au juillet, soit trois mois avant l'accident et que le quotidien s’est procuré. Les ingénieurs de la maintenance avaient en effet alerté la direction que "le système hydraulique ne reste pas en place en cours de journée" et qu’en conséquence "la chaîne descend, risque de faire une surépaisseur et de heurter l’essieu du train".

La direction assure avoir pris en compte ce rapport

La direction du part d’attractions assure, de son côté, avoir pris en compte ce rapport. Pourtant, l’anomalie est située par les ingénieurs dans le "katerpillar de la zone 5". Le même que celui qui a causé le déraillement du train trois mois plus tard.

Un rapport qui pourrait servir les syndicats, engagés dans une bataille judiciaire avec la direction au sujet d’un autre accident, intervenu le 23 avril. Les syndicats demandent le recours à un expert indépendant. Pour le syndicat FO, cité par Le Parisien, "ce document révèle que la maintenance avait déjà prévenu, mais personne n’a pris la mesure de la gravité", estime Guy Bruno, secrétaire général.