A vendre, tribunal de province

  • A
  • A
A vendre, tribunal de province
@ DR
Partagez sur :

Avec la réforme de la carte judiciaire, de nombreux tribunaux se retrouvent inoccupés.

A vendre, maison de caractère, 800m², travaux à prévoir, 325.000 €, cause : réforme de la carte judiciaire. Achevée le 31 décembre dernier, avec la fermeture de 17 tribunaux de grande instance, la réforme de la carte judiciaire a laissé les bâtiments sur les bras de communes qui n'ont souvent pas d'autres choix que de les vendre.

La vie de famille à la place des procès

A Avallon, dans l'Yonne, les 800 m² du tribunal ont trouvé preneur. Un couple d'antiquaires, qui projette d'y installer une salle des ventes, a acheté la vieille maison aux 43 fenêtres pour 325.000 euros. Claire et Jean-Marc Rouzaut habitent désormais avec leurs deux enfants là où on a rendu justice pendant 600 ans.

Le bureau du greffier, celui du juge, l'appartement du geôlier ou encore la Salle des pas perdus ont trouvé de nouvelles affectations. Et même si les pièces résonnent un peu et les patères où les avocats accrochaient leurs robes sont un peu hautes pour les enfants, les nouveaux propriétaires se sentent déjà chez eux. "On se dit 'dans quoi on vit ?' Il y a peut-être eu des drames ici, alors on essaie de ne pas y penser", confie Claire Rouzaut sur Europe 1.

Les nouveaux propriétaires choisis avec soin

Le couple a sillonné la France avant de tomber sur cette belle bâtisse en décembre 2010. Mais à l'époque, si le tribunal a déjà fermé, il n'est pas à vendre. Les Rouzaut se signalent tout de même auprès de la commune. Et lorsque la municipalité décide de se séparer du bâtiment, elle tient à choisir qui l'achètera. Pas question de voir une banque ou une salle de sport s'y installer alors que le projet des Rouzaut séduit le maire.

Comme Avallon, Château-Salins en Moselle et Barbezieux en Charente ont déjà vendu leurs tribunaux. Mais si vous avez quelques économies et cherchez une grande maison pleine de cachet, sachez que ceux de Forbach et Hayange en Moselle ainsi que Bar-sur-Seine dans l'Aube cherchent des acquéreurs.