Les autorités françaises recherchent depuis le 19 novembre un colis contenant du fluor radioactif à usage médical qui est tombé d'un camion lors d'un transport à Nîmes, dans le Gard. A ce jour, la fiole a perdu l'essentiel de sa radioactivité et ne présente plus de risques pour la santé, dit l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Mais le jour de la perte du colis, elle présentait des risques radiologiques importants pour toute personne se trouvant à proximité, "en particulier si la source était sortie de son colis et manipulée", précise-t-elle dans un communiqué.

Le colis en question est constitué d'une caisse métallique de 20 cm de côté et de 28 cm de haut, munie d'un ouvrant supérieur possédant des étiquettes de type "trèfle radioactif". L'ASN a reclassé cet incident au niveau 2, et non plus niveau 1. L'enquête a en effet établi que la société de transport "n'a pas respecté les règles d'arrimage du colis et n'a pas utilisé les sangles nécessaires", précise le texte.