94 kilos de cocaïne saisis près de Brest

  • A
  • A
94 kilos de cocaïne saisis près de Brest
La marchandise saisie est évaluée entre 6 et 8 milliosn d'euros à la revente.@ MAXPPP
Partagez sur :

Près de 80 policiers et douaniers étaient mobilisés pour intercepter un go-fast dans le Finistère.

Les trafiquants sont tombés dans une véritable souricière, minutieusement préparée par les forces de l’ordre après des mois de préparatifs et de surveillance. Mercredi, deux hommes ont été interceptés sur la voie express entre Brest et Quimper, dans le Finistère, alors qu’ils participaient à un go-fast - un convoi de drogue menée à toute vitesse. Au total, les douaniers ont saisi la bagatelle de 94 kilos de cocaïne pure.

Les deux hommes, dont l’un, âgé de 31 ans, est suspecté d’être à la tête du trafic, alors que l’autre, âgé de 25 ans, serait un simple convoyeur, ont pris possession de la drogue mercredi au port de Brest. Ils roulaient à tombeau ouvert dans de grosses berlines noires quand, peu avant 14 heures, la route s’est brutalement rétrécie pour passer à une seule voie. Une herse, déployée au beau milieu de la chaussée et un hélicoptère, qui survolait le convoi depuis le départ, mettaient fin au go-fast.

Entre 6 et 8 millions d’euros

Au total, 80 douaniers et policiers auront été mobilisés, dont les brigades rapides d’intervention de Nantes et de Rouen. Un déploiement de force rendu nécessaire par une première course-poursuite qui avait mal tourné en mai dernier. Non seulement le malfaiteur, le même qui a été arrêté mercredi, avait réussi à semer ses poursuivants, mais un véhicule de police avait en outre été accidenté après plusieurs tonneaux dans la banlieue de Nantes.

La saisie de mercredi est la plus grosse jamais opérée sur les routes bretonnes. A la revente, la marchandise est évaluée entre 6 et 8 millions d’euros. Le coup de filet s’est poursuivi mercredi en Bretagne et dans Les Pays de la Loire. Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue.