85.000 Français bloqués à l’étranger

  • A
  • A
85.000 Français bloqués à l’étranger
@ REUTERS
Partagez sur :

La moitié est prise en charge par des tour-opérateurs selon le Quai d’Orsay.

Rentrer au plus vite. Voilà l'obsession de quelques 85.000 Français bloqués à l'étranger après l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll. Le ministère des affaires étrangères qui a établi ce recensement estime que la moitié des voyageurs sont pris en charge par des tours opérateurs, l'autre moitié sont des voyageurs individuels.

Parmi les Français coincés à l'étranger, environ 12.000 étaient bloqués aux Etats-Unis, 10.000 en Tunisie, 10.000 en Turquie, 4.000 en Israël, 3.000 à l'île Maurice, 3.000 à Montréal, 2.500 à 3.000 en Chine ou encore 2.000 en Irlande.

New York

Un A380 en provenance de New York avec 541 passagers s'est posé à Roissy mardi dans la matinée, d'autres vols prioritaires sont prévus par la compagnie Air France. Le Lycée français de la ville a hébergé une trentaine d'élèves d'un lycée de Cergy-Pontoise (nord-ouest de Paris) dans le gymnase de l'établissement, et l'association des parents d'élèves a lancé un appel pour que les familles hébergent d'autres lycéens se trouvant à New York.

Le site d'informations francophone French Morning a pour sa part mis en place un forum destiné à accueillir les offres et demandes d'hébergement d'urgence, et annonçait avoir reçu plus d'une centaine d'offres en quelques heures.

Départements d'outre-mer

Un total de 14.620 personnes étaient coincés lundi dans les quatre départements d'outre-mer, 5.500 à La Réunion, 3.500 en Guadeloupe, 4.500 en Martinique et 1.120 en Guyane. Pour leur permettre de rentrer en métropole, des solutions d'itinéraires sont trouvées "au cas par cas" par les compagnies aériennes.

Inde

Martine Aubry et d'autres dirigeants du PS, qui étaient bloqués depuis samedi à New Delhi en raison de la paralysie du trafic aérien en Europe, ont embarqué lundi à bord d'un avion à destination de Madrid et rejoindront Paris mardi en train ou en voiture,

> Retrouvez les témoignages de Français bloqués laissés par les internautes d'Europe1.fr