5.000 naufragés du TGV dans l’Ouest

  • A
  • A
5.000 naufragés du TGV dans l’Ouest
Une rupture d'alimentation électrique est à l'origine du problème.@ MAXPPP
Partagez sur :

15 TGV sont restés bloqués jeudi matin après un problème d’alimentation électrique.

Nouvelles déconvenue pour les usagers de la SNCF. 5.000 voyageurs, répartis dans une quinzaine de TGV venus de l'ouest à destination de Paris, ont été bloqués en pleine voie jeudi matin. A l’origine du problème, une rupture d'alimentation électrique sur l'une des deux voies de la ligne à grande vitesse à Dangeau, en Eure-et-Loir.

Les passagers parisiens à destination de l'Ouest ont aussi été affectés avec des retards d'une heure à une heure trente, selon la direction régionale SNCF des Pays de la Loire. Pour remédier au blocage, les TGV partis de Nantes et Rennes ont été déviés vers l'ancienne ligne SNCF. Le trafic a repris en début d'après-midi et les 5.000 naufragés ont été accueillis par des agents SNCF à Paris où un plan d'accueil spécifique avait été déployé.

La caténaire endommagée a été remise en état

Des réparations provisoires ont été réalisées à Dangeau où la caténaire qui posait problème a été remise en état. Des retards de 15 minutes ont été enregistrés pour les TGV province-Paris dans l'après-midi en raison de la traversée de la zone de travaux. Les travaux définitifs doivent être terminés dans la nuit de jeudi à vendredi, a précisé la SNCF.

Le week-end dernier, plusieurs dizaines de milliers de passagers de la SNCF avaient été retardés après des actes de vandalisme sur une ligne en Rhône-Alpes. Dénonçant des actes de "sabotage", Thierry Mariani, secrétaire d'Etat aux Transports, avait réclamé des sanctions.