5 millions de fonctionnaires à la diète?

  • A
  • A
5 millions de fonctionnaires à la diète?
Fonctionnaires: le gel de l'indice salarial maintenu en 2012@ MAXPPP - MONTAGE
Partagez sur :

DECRYPTAGE - Europe1.fr fait le point sur le gel de l’indice salarial des fonctionnaires.

Le gouvernement a décidé, mardi, de maintenir le gel de l'indice salarial des fonctionnaires, pour la deuxième année consécutive. A quoi correspond cet indice ? Ce gel est-il nécessaire ? Europe1.fr a fait le tour de la question.

Que signifie "ce gel de l’indice salarial" ? -Le gouvernement n’a pas officiellement demandé le"gel des salaires" des fonctionnaires pour 2012 mais celui "du point d'indice", qui sert de base au calcul des salaires des 5,2 millions d'agents des trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière).Le gouvernement estime que désormais l’indice salarial n’est que l'un des éléments de la rémunération des fonctionnaires, qui compte aussi les primes, les avantages sociaux, les mesures catégorielles, etc...

Un gel jusqu’en 2013 ?

La colère des syndicats -Pour les syndicats, le point d'indice étant la seule mesure collective concernant tous les fonctionnaires, c’est un élément central du salaire des agents.La perspective de serrer encore d'un cran la ceinture passe mal. Pour Brigitte Jumel (CFDT), il est "choquant" que les agents soient rémunérés "sur la base du déficit budgétaire qu'ils auraient à résorber". Le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly juge de son côté que le gel du point n'est pas acceptable", deux années consécutives.

L’analyse de la Cour des Comptes - Ce gel de l’indice salarial a déjà été appliqué en 2011. En octobre, la Cour des comptes avait estimé que le gel "jusqu'à fin 2013" semblait "techniquement nécessaire" pour "respecter l'objectif global de maîtrise de dépenses publiques". Relever l’indice d'un point engagerait 1,5 milliard d'euros de dépenses en 2012, année de tous les dangers pour la baisse des déficits.

Les fonctionnaires et les salariés du privé

Les fonctionnaires mieux payés que les salariés du privé ? - "Selon les chiffres de l’Insee, un fonctionnaire gagne en moyenne 2.085 euros net par mois et un salarié du privé 2.069 euros. Les fonctionnaires sont donc un peu mieux payés que dans le privé", explique, à europe1.fr, Agnès Verdier-Molinié, auteur du livre Les Fonctionnaires contre l'Etat avant d’ajouter : "Et il n'y a pas que des diplômés dans la fonction publique, notamment dans les collectivités territoriales, où l'on recense 70% de cadres C. En revanche, si on ne cible que les cadres de la fonction publique, à un même niveau d'étude, les fonctionnaires sont moins bien payés (environ 200 euros de moins) mais ils travaillent en moyenne 10 heures de moins que leurs confrères du privé". Enfin selon Agnès Verdier-Molinié, "la rémunération des fonctionnaires français se situe à un niveau comparable de ses voisins européens".

La "question à 1.000 euros" - Dans un communiqué baptisé "question à 1.000 euros", soit le montant que pourrait atteindre la prime du privé selon François Baroin, l'Unsa a décidé de "rappeler au bon souvenir du gouvernement la situation de ses 5 millions d'agents" qui ne toucheront pas cette prime. Le syndicat FO s’étonne également du "motus gouvernemental concernant la fonction publique" en ce qui concerne cette prime.