46 départements touchés par la sécheresse

  • A
  • A
46 départements touchés par la sécheresse
@ Ministère de l'Ecologie
Partagez sur :

Les mesures proscrites diffèrent d’un département à l’autre. Le point sur la situation.

46 départements, soit quasiment un sur deux en métropole, sont désormais concernés par des mesures restreignant certains usages de l'eau en raison de la sécheresse constatée depuis quelques semaines, selon le nouveau bilan établi par le ministère de l'Ecologie, mardi.

Quelles mesures ?

Face à cette sécheresse qui fait craindre le pire, les mesures proscrites diffèrent d’un département à l’autre. Ces interdictions concernent l'irrigation agricole qui peut être soit réduite, - d'un jour à plusieurs jours par semaine, ou autorisée seulement à certaines heures de la journée -, à une interdiction totale. Au niveau des particuliers, les préfectures peuvent exiger les restrictions d’eau pour les usages jugés non prioritaires (remplissage des piscines privées, lavage des véhicules en dehors des stations de lavage, arrosage des pelouses et espaces verts ou des jardins potagers, etc.)

Dans le détail, 18 départements sont concernés par les mesures les plus fortes (voir la carte de France en PDF). Une très large partie de la moitié nord de la France est concernée, à l'exception de la Bretagne et du nord-est. Dans le sud, des mesures sont prises principalement dans les régions Aquitaine, Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes.

Les éleveurs menacés

Cette sécheresse compromet d'ores et déjà les récoltes des céréales et menace les éleveurs, déjà mis en difficulté par la hausse des prix de l'alimentation du bétail. Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a annoncé lundi que les exploitants français étaient autorisés à faucher dès maintenant - alors que l'échéance était initialement fixée au 15 juin. Il a précisé qu'il réunirait d'ici à la fin juin le Fonds national de garantie des calamités agricoles, doté d'"une centaine de millions d'euros", pour soutenir la trésorerie des exploitants.

Avec le manque d'eau, l'herbe se fait aussi rare. Les éleveurs doivent donc trouver des solutions comme le fauchage de certains de leurs champs, bien avant leur arrivée à maturité, pour en faire du fourrage.