46.000 jeunes ont fugué l'année dernière

  • A
  • A
46.000 jeunes ont fugué l'année dernière
@ PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN
Partagez sur :

INFOGRAPHIE - Les fugueurs sont aussi bien des jeunes hommes que des jeunes femmes. C'est 40% de plus qu'il y a 10 ans.

Quand un ado fugue. La France a vu son nombre de jeunes fugueurs exploser en dix ans. 46.000 mineurs ont fugué l'année dernière, c'est 40% de plus qu'il y a une décennie. Inquiet du phénomène, le Centre français de protection de l’enfance organise un colloque destiné à aider les parents à mieux comprendre et à mieux répondre aux adolescents qui ont choisi de s’enfuir du domicile familial.

Les réseaux sociaux, à double tranchant. Dans 30% des cas, heureusement, le fugueur est retrouvé dans les 48 heures. Certains en revanche resteront inscrits au fichier des personnes recherchées jusqu’à leur majorité. Un des changements constatés au fil des années est le rôle ambivalent des réseaux sociaux. En multipliant les contacts, ils favorisent les mauvaises rencontres et les risques de fugue. Toutefois, grâce aux contacts qu'ils contiennent, ils peuvent être d'un grand secours aux parents dans la recherche de leur enfant disparu. Car les motifs de fugue sont souvent d’ordre amoureux, pour rejoindre l’être aimé. Parfois, l’autorité parentale est aussi en cause.

Le Centre français de protection de l’enfance note que le nombre d’inscrits au fichier des personnes recherchées en 2013 est en baisse par rapport à l’année précédente. Toutefois, l’association met en garde contre l’évolution dans l’année du mode de gestion du fichier par le Ministère de l’Intérieur et plus particulièrement de l’OCRVP (Office centrale pour la répression des violences aux personnes).  

>> Le 116000 Enfants Disparus est le numéro européen gratuit qui a pour mission d'écouter et soutenir les familles d'enfants disparus

sur le même sujet, sujet,

PRECOCE - A 3 ans, il s'échappe de la salle de classe 

DEBAT - Faut-il ficher les mineurs isolés étrangers ?

PREVENTION - Ados djihadistes : des mesures pour sensibiliser les parents

ZOOM - L'inquiétante hausse des disparitions d'enfants