35% des Français pour le retour au franc

  • A
  • A
Partagez sur :

Plus d'un tiers des Français souhaitent que la France abandonne l'euro au profit du franc, mais cette option est en léger recul par rapport au printemps dernier, au plus fort de la crise de la dette, selon un sondage Ifop à paraître vendredi dans la Lettre de l'opinion. D'après cette enquête menée les 10 et 12 novembre, 35% des personnes interrogées souhaitent que "la France abandonne l'euro et revienne au franc". Elles étaient 38% en mai. Une majorité d'ouvriers (52%) et la moitié des employés appellent désormais de leurs voeux une sortie de la zone euro. A l'inverse, seuls 15% des sondés des professions libérales et des cadres supérieurs y sont favorables. Sur l'échiquier politique, cette hypothèse rencontre une franche adhésion auprès de l'extrême gauche (60% des sympathisants de Lutte ouvrière et du Nouveau Parti anticapitaliste y sont favorables) et du Front national (71%). Mais elle a également ses partisans parmi les électeurs du Parti socialiste (37%) et de l'UMP (27%).