33 ans, l'âge idéal pour le bonheur

  • A
  • A
33 ans, l'âge idéal pour le bonheur
@ MAX PPP
Partagez sur :

Une étude anglo-saxonne révèle qu'à cet âge, le bonheur est à son comble.

Si ces scientifiques anglais n'ont pas encore la recette du bonheur, ils ont néanmoins réussi à en déterminer l'âge exact. Une étude du site Internet anglo-saxon Friends Reunited, qui permet notamment de partager des souvenirs, révèle ainsi que l'on peut établir "l'âge du bonheur" à partir de 33 ans.

Pour réaliser son enquête, le site a interrogé des personnes âgées de plus de 40 ans. Le résultat est sans appel : 70% d'entre eux reconnaissent ne pas avoir été heureux avant 33 ans.

Plus joyeux et plus insouciants

Plus de la moitié des sondés ont choisi cet âge parce qu'ils considèrent la vie plus amusante, 42% ont déclaré qu'ils se sentaient plus optimistes vis-à-vis de l'avenir et pour 38% d'entre eux la vie semblait moins stressante. La famille est également au cœur de l'épanouissement personnel puisque 36% déclarent avoir été plus heureux avec un enfant et 31% avec une "famille rapprochée".

Pour la psychologue Donna Dawson, ces résultats sont d'autant moins surprenants, que cet âge traduit généralement un accomplissement personnel. En effet, les jeunes adultes, maîtres de leur trajectoire, ont choisi ou non d'être en couple, d'avoir des enfants. Leurs parents, encore jeunes, ne sont pas un poids pour eux et ils ont souvent un grand nombre d'amis, catalyseur de bonheur.

"A 33 ans, on a passé le cap de la naïveté de la petite enfance et la sauvagerie de l'adolescence, sans perdre l'énergie et l'enthousiasme de la jeunesse", analyse Donna Dawson. Celle-ci explique qu'à cet âge, la perte d'innocence est compensée par un plus grand espoir ainsi qu'une "saine croyance en nos talents et capacités" qui vient positiver notre sens de la réalité. Selon cette psychologue, le cynisme et la lassitude ne viendraient que plus tard.

33, tout un symbole

En revanche, la psychologue est plus étonnée par la curieuse symbolique entourant le nombre 33. "Nombre sacré, le Christ a fait 33 miracles, le corps compte 33 vertèbres, c'est aussi le grade le plus élevé de la franc-maçonnerie", s'amuse-t-elle.

Pour ceux qui auraient déjà franchi le cap des 33 ans, Le Parisien mentionne une autre étude d'Hotmail qui révélait que 55 ans était l'âge parfait.