2012 : un Nouvel an sans incident majeur

  • A
  • A
2012 : un Nouvel an sans incident majeur
@ REUTERS
Partagez sur :

La nuit de la Saint-Sylvestre s’est déroulée dans le calme en région parisienne.

Aucun incident majeur n’est venu troubler la nuit de la Saint-Sylvestre à Paris et dans la petite couronne parisienne, a annoncé dimanche la préfecture de police de Paris (PP). "A Paris et dans le reste de l’agglomération parisienne, la nuit de la Saint-Sylvestre s’est déroulée cette année dans un climat festif et de totale sérénité", a précisé la préfecture.

"Aucun affrontement avec les forces de l’ordre et aucune utilisation de moyens pyrotechniques n’ont été à déplorer", a-t-elle ajouté.

Peu de débordements, quid des voitures incendiées ?

171 personnes ont néanmoins  été interpellées dans la nuit en région parisienne. "A 6h00, 75 personnes avaient été prises en charge dans les différents centres de secours, et 3 policiers avaient été blessés dans l’exercice de leurs missions", a précisé la préfecture.

Dans la grande couronne parisienne, à La-Queue-les-Yvelines, dans les Yvelines, une rixe a impliqué près de 80 personnes. Un jeune homme de 23 ans a été grièvement blessé sous les coups, deux autres jeunes, de 20 et 23 ans, ont été légèrement blessés. Quarante gendarmes ont mis fin à la bagarre et ont relevé les identités des belligérants mais sans interpellation.

En revanche, conformément aux consignes du ministère de l’Intérieur, aucun chiffre officiel du nombre de véhicules incendiés n’a été rendu public.

Deux morts en Italie, 60 blessés par balle au Pakistan

La soirée a été plus mouvementée à l’étranger, notamment en Italie où deux personnes sont décédés. Un homme a été tué lorsque sa provision de fusées de feu d'artifice a explosé, et un autre a été tué par une balle tirée en l'air mais qui a fait ricochet. Plus de cent personnes ont été blessées par des pétards ou fusées de feu d'artifice, dans ce pays où la tradition reste forte, particulièrement dans le sud.

L’usage "festif" d’armes à feu a également été ravageur au Pakistan, qui a enregistré trois décès et plus de 60 blessés par balle pour la seule nuit de la Saint-Sylvestre à Karachi.