2011, année de réclamations à l'école

  • A
  • A
2011, année de réclamations à l'école
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le rapport de la médiatrice de l'Education nationale pointe une recrudescence des plaintes.

Le constat de la médiatrice de l'Education nationale est sans appel : le  nombre de réclamations des parents est "plus soutenu que par le passé". "Sans doute les parents hésitent-ils moins à évoquer ces difficultés auprès du médiateur et sont-ils plus enclins à demander de l'aide, surtout quand le silence de l'institution leur semble inapproprié, voire injuste", dresse le rapport 2011 remis au ministre de l'Education nationale et rendu public jeudi.

"Après dix ans d'existence, le médiateur de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur a été saisi pour la première fois, et à plusieurs reprises, de réclamations en 'grand nombre', concernant un incident ponctuel ou un thème ayant suscité de vifs et nombreux débats", précise Monique Sassier, la médiatrice. 15.000 réclamations ont concerné seulement les fuites au bac, un nombre auquel s'ajoutent  9.800 réclamations individuelles "traditionnelles". Europe1.fr détaille les cinq principales réclamations listées dans le rapport jeudi.

Un manque d'enseignants. Les parents "protestent contre les absences d'enseignants qui ne sont pas remplacés", précise le rapport, qui ajoute : "ces réclamations renvoient à des situations qui sont susceptibles de concerner la plupart des niveaux scolaires et la plupart des établissements".

La souffrance des enseignants. Les problèmes de leur "souffrance au travail" sont révélés par les réclamations des professeurs relatives aux "procédures portant sur les congés de maladie, aux différends liés à leurs évaluations, par leurs courriers faisant état de désaccords avec les chefs d'établissement ou les inspecteurs et de divergences avec les familles". Il y a aussi ceux "victimes du harcèlement des élèves", ceux "victimes de chahuts permanents et ne parvenant pas à assurer leurs cours", ceux, "en souffrance, qui s'isolent le plus souvent et sont parfois laissés dans cet isolement par leurs collègues et par leur hiérarchie".

Des problèmes de discipline en classe. "Dans le second degré et même désormais dans le premier degré", les problèmes de discipline sont fréquents.

Les manuels scolaires en cause.L'introduction de la théorie des genres, qui établit des différences sociales entre l'homme et la femme au-delà de leur condition physique, dans les manuels de SVT de première, a attisé des "réclamations en nombre".

Les fuites au bac. La médiatrice a reçu de "nombreuses réclamations faisant suite aux arbitrages des ministres après la divulgation d'un exercice sur les quatre prévus pour l'épreuve de mathématiques" du baccalauréat scientifique. Elle a également dû se "se prononcer sur le sort qui devait être réservé aux étudiants franciliens empêchés d'accéder aux salles d'examen du Siec (Maison des examens) pour composer l'épreuve du BTS-NRC qui avait été annulée après le constat avéré de fraudes lors de la session précédente organisée au centre de Villepinte".