20% des stations-service sont perturbées

  • A
  • A
20% des stations-service sont perturbées
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le ministre de l'Ecologie évoque une "lente amélioration" alors que débutent les vacances.

>>> Pour voir la carte des stations-service disposant encore de carburants, CLIQUEZ ICI.

La situation sur le front des carburants semble s'améliorer quelque peu en ce jour de vacances scolaires de la Toussaint. Jean-Louis Borloo a évoqué vendredi matin une "lente amélioration" quant aux livraisons de carburants dans les stations-service.

Un retour progressif à la normale

"Il y a quelques jours, il y avait 40% de stations à sec. Ensuite, on est passé à 30%. Et aujourd'hui c'est entre 20 et 21% de stations-service à sec", a affirmé le ministre de l'Ecologie et de l'Energie. Selon les informations du ministre, "les trois-quarts des stations-service en France sont alimentées normalement ce [vendredi] matin".

Environ 1.300 stations-service du groupe Total étaient en rupture d'un ou de plusieurs carburants jeudi soir, sur les 4.300 stations que compte le réseau de la compagnie pétrolière française, a annoncé une porte-parole vendredi. Mercredi, la compagnie pétrolière avait fait état de "plus de 1.000" stations en rupture d'approvisionnement.

Jeudi, le gouvernement a promis un retour "progressif" à la normale sans s'avancer sur une date. "Je ne peux pas le dire précisément et celui d'ailleurs qui le dirait, je pense qu'il serait bien imprudent", avait assuré Jean-Louis Borloo. Seul le ministre de l'Industrie Christian Estrosi s'est risqué à espérer la fin de la crise "pour les vacances de la Toussaint" qui débutent donc ce week-end.

Des progrès au jour le jour

Le gouvernement met en avant les progrès réalisés. "Le déblocage des dépôts a permis d'améliorer sensiblement l'approvisionnement dans le centre, l'ouest et le nord-est de la France. Et la situation est normale pour les stations d'autoroute", a souligné le cabinet du secrétaire d'Etat aux transports Dominique Bussereau jeudi.

Pour permettre un déblocage de la situation, le gouvernement a décidé d'employer la manière forte, en réquisitionnant la raffinerie de Grandpuits, en Seine-et-Marne, vendredi matin. Une nouvelle réunion sur la distribution de carburants se tient à Matignon en fin de matinée, avec les principaux acteurs de la filière pétrolière.

Le gouvernement a décidé d'agir en déclenchant un "plan d'acheminement". Invoquant le respect de la "liberté fondamentale" que représentent les transports pour les Français, le président Nicolas Sarkozy a ordonné mercredi matin déblocage des dépôts de carburants paralysés. Depuis, blocages et déblocages se sont multipliés.

Internet au service des automobilistes

Sur Europe1.fr, une carte des stations essence où les carburants sont disponibles. Le site Carbeo.com, qui avait mis en ligne une carte des stations-service à sec, propose aujourd'hui un système de consultation d'itinéraire avec les stations ouvertes et approvisionnées.

Enfin, le site automoto.fr a ouvert, de son côté, un forum où les automobilistes peuvent indiquer, département par département, les endroits où trouver du carburant.