1er mai : mobilisés de Lille à Marseille

  • A
  • A
1er mai : mobilisés de Lille à Marseille
Des défilés bien fournis ont eu lieu dans les grandes villes françaises. 289 cortèges étaient annoncés mardi, à l'occasion du 1er mai.@ EUROPE 1 - BENJAMIN PETER
Partagez sur :

Pour la fête du travail et souvent contre Nicolas Sarkozy, entre 316.000 et 750.000 personnes ont défilé.

Un rassemblement record par rapport aux précédentes années. Au total, entre 316.000, d'après le ministère de l'Intérieur, et 750.000 personnes, selon la CGT, ont défilé mardi dans les rues de France pour défendre l’emploi, dire non à l’austérité et souvent aussi manifester leur rejet de Nicolas Sarkozy à cinq jours du second tour de la présidentielle. 290 rassemblements étaient organisés par les syndicats sur l'ensemble du territoire, dont le principal à Paris, qui a réuni 250.000 personnes d'après la CGT. En 2011, la CGT avait décompté 115.000 manifestants dans l'Hexagone, contre 350.000 en 2010, année de la réforme des retraites.

Revendications politiques et sociales

Dans les différents cortèges, militants politiques se sont mêlés aux représentants syndicaux et aux salariés, et les revendications politiques aux revendications sociales. Ainsi, les banderoles "Les vrais travailleurs sont dans la rue" en référence à la notion de "vrai travail" du président-candidat Nicolas Sarkozy côtoyaient des "Ras-le-bol des Sarkonneries".

"C'est un 1er mai symbolique qui va remettre les pendules à l'heure !", a assuré à Grenoble une syndicaliste à la foule avant d'ajouter : "ça suffit de traiter les gens d'assistés. Il y en a assez d'un président qui nous montre du doigt. Les vrais travailleurs, on est tous là".

01.05_défilé marseille E1 yann terrou 930x620.jpg

© EUROPE 1 - YANN TERROU

Une véritable ampleur

A Toulouse, entre 10.000 et 20.000 personnes ont défilé selon les informations du correspondant d’Europe 1 sur place. Autant de manifestants étaient présents à Lyon pour fêter le "vrai travail" le 1er mai. Et à Marseille, ils étaient "plus de 20.000" selon les organisateurs. Un chiffre en nette augmentation : 5.000 personnes avaient défilé en 2011.

Les manifestants étaient près de 10.000 à Nancy et au moins 5.000 à Strasbourg selon les organisateurs.

Retour en photos sur la manifestation de Pau, où 5.000 personnes ont défilé :



Manif 1er Mai 2012par Larrodef

Un défilé pour défendre l’emploi

Des Fralib, LyondellBasell, et Arcelor Mittal à Marseille, aux Cofinoga et Ford à Bordeaux - où le cortège comptait environ 12.000 personnes -, des salariés d'entreprises en difficulté ont aussi foulé également le pavé. A Rouen, des salariés de Petroplus et Neo Sécurité ont ouvert la marche qui réunissait entre 3.200 manifestants selon la police et 6.000 selon les organisateurs.

En Alsace, une délégation de 150 salariés du fabricant de chariots de supermarché en redressement judiciaire a ouvert le cortège derrière une banderole proclamant "Caddie veut vivre, Caddie doit vivre". Des salariés de General Motors, qui avaient consenti d'importants sacrifices salariaux en 2010 lors de la reprise du site strasbourgeois par son ancienne maison-mère et quelques militants de Force Ouvrière, ont également participé au défilé.

Syndicats et partis de gauche ont défilé à Auxerre :



1er mai 2012 à Auxerrepar AUXERRETV

4.000 personnes étaient aussi présentes dans les rues de Lille et autant à Orléans, entre 3.000 et 5.000 à Montpellier (contre 800 personnes en 2011), 3.000 à Toulon et 4.000 au Havre.