18-Juin : Sarkozy sur les pas de de Gaulle

  • A
  • A
18-Juin : Sarkozy sur les pas de de Gaulle
@ REUTERS
Partagez sur :

Le chef de l’Etat se rend à Londres vendredi pour le 70e anniversaire de l’appel du 18-Juin.

Pour fêter le 70e anniversaire de l’appel du 18-Juin, Nicolas Sarkozy a choisi de suivre les traces du général de Gaulle, en se rendant à Londres vendredi. La symbolique est forte, puisque c’est la première fois qu'un président de la République se déplace à Londres pour commémorer l'appel du père de la France libre. Le président de la République ne restera quelques heures dans la capitale anglaise, car il assistera dans l’après-midi à une cérémonie au Mont-Valérien. Et, actualité oblige, il se penchera également sur la réforme des retraites.

A Londres, Nicolas Sarkozy se rendra d'abord au siège historique de la BBC pour y dévoiler une plaque commémorative. Il aura ensuite un "entretien de courtoisie" avec le prince Charles, représentant la famille royale aux cérémonies, puis visitera l'ancien quartier général du chef de la France libre, aujourd'hui occupé par un cabinet d'avocats.

Déjeuner avec David Cameron

Le chef de l’Etat déposera des gerbes de fleurs à Carlton Gardens devant les statues de Charles de Gaulle et de Winston Churchill ainsi que devant celles du roi George VI, père de la reine Elisabeth, et de la reine mère qui avaient accueilli le général. Là, un élève du lycée français Charles-de-Gaulle de Londres lira l'appel du 18-Juin devant le président et ses invités, dont quelque 850 membres des fondations Charles-de-Gaulle, de la France libre ou compagnons de la libération, arrivés à Londres par un Eurostar spécialement affrété et sérigraphie avec les effigies du Général de Gaulle.

Une grande cérémonie militaire franco-britannique, avec remise de médailles à des "Free French et Tommies", est prévue au Royal Hospital Chelsea, l'équivalent des Invalides. Nicolas Sarkozy et David Cameron déjeuneront ensemble, avec leurs épouses. Ce sera la seconde rencontre entre le chef de l'Etat et le Premier ministre britannique, celui-ci lui ayant réservé sa première visite à l'étranger, le 20 mai.