18 ans pour avoir décapité sa femme

  • A
  • A
18 ans pour avoir décapité sa femme
@ MAX PPP
Partagez sur :

Jugé à Saint-Omer, Philippe Cousin a dit qu’il avait "conscience de la gravité de son acte".

Philippe Cousin n’a pas réussi, au cours des deux journées d’audience, à expliquer son geste. Mais il a assuré qu’il avait "conscience de la gravité de son acte". Cet homme de 53 ans a été condamné à 18 ans de réclusion criminelle pour avoir décapité son épouse. Sa peine a été assortie d’une peine de sûreté des deux tiers.

Le 16 avril 2007, Philippe Cousin avait utilisé un couteau de cuisine pour tuer puis décapiter sa femme, Nicole, 47 ans. Il avait ensuite appelé lui-même la police et même sa belle-famille pour les prévenir. Au cours du procès, il n’a cependant pas réussi à leur demander pardon.

Un crime au bout de la frustration ?

Ce crime était-il l’aboutissement d’"un ultime accrochage" entre un mari dominé, "lympathique", et une épouse "autoritaire" ? C’est la thèse avancée par un expert psychologue appelé à la barre. Philippe Cousin aurait ainsi "explosé" après 25 ans de mariage et autant de frustration.

Nicole aurait refusé d’avoir un enfant avec son mari, de peur de lui transmettre la sclérose en plaques à laquelle son père avait succombé. L'autopsie de son corps a montré qu'elle était encore vierge lors de sa mort. Quelques semaines avant le drame, elle aurait menacé de divorcer.

Philippe Cousin risquait la réclusion criminelle à perpétuité. L’avocat général avait requis 25 ans de prison. A l'énoncé de la peine, l'accusé n'a pas manifesté d'émotion particulière.