14 Juillet: un médaillé olympique va défiler

  • A
  • A
14 Juillet: un médaillé olympique va défiler
@ BCH Idrac-V
Partagez sur :

PORTRAIT - Le boxeur Alexis Vastine va participer au défilé avec le Centre national des sports de la Défense.

L'INFO. Un képi bleu ciel et un corps affûté dans un uniforme impeccable : le brigadier chef Alexis Vastine ressemble en tous points aux autres militaires. Seule différence, il a été médaillé de bronze en boxe aux Jeux Olympiques de Pékin. Depuis une semaine, il a quitté le ring pour les pavés du camp militaire de Satory, près de Versailles, pour préparer le défilé du 14 juillet auquel il va participer avec les membres du Centres national des sports de la Défense, qui forme les sportifs de haut niveau au sein de l’armée.

>> A LIRE AUSSI : Des économies pour le défilé du 14 Juillet

"Comme un combat". "Ce que je fais aujourd’hui, c’est marcher au pas", explique le brigadier-chef Vastine au micro d’Europe 1. "Sincèrement, je pensais avoir plus de mal que ça", précise-t-il. "Des fois, on se laisse perturber par ce qui se passe à côté. Et là, on se fait reprendre. Donc, on va essayer de faire ça proprement, comme un combat. C’est une belle expérience", commente-t-il.

"Dégoûté" à Londres. Une expérience vraisemblablement moins douloureuse que celle du ring. L'an dernier, lors de JO de Londres, Alexis Vastine avait été éliminé dès les quarts de finale par une décision arbitrale contestée. Le boxeur, considéré comme un gros espoir de médaille pour le camp tricolore, s'était dit "dégoûté" par la boxe amateur après sa défaite face à l'UkrainienTaras Shelestyu. Agé aujourd'hui de  27 ans, il pourrait toutefois s'offrir une chance de se réconcilier avec l'olympisme lors des JO de Rio en 2016.

>> A LIRE AUSSI : Vastine : une injustice de plus

"Performer et découvrir un métier". Reste que, depuis six ans, l’athlète alterne les sautillements du boxeur et les pas cadencés des militaires. A l’époque, il n’a pas hésité une seconde à s’engager. Confier ses entraînements à l’armée, c’était pour lui une bonne façon de préparer son avenir. "C’était un lien pour performer dans mon sport et découvrir un métier", souligne Alexis Vastine. Après sa carrière de boxeur, le brigadier-chef souhaite monter en grade afin de devenir formateur. Avec un objectif : enseigner les sports de combat aux jeunes recrues.