11/11/11 : quand le Net s'affole

  • A
  • A
11/11/11 : quand le Net s'affole
@ Europe 1
Partagez sur :

Les adeptes de numérologie et d'ésotérisme sont dans tous leurs états à l'approche de vendredi.

Ils attendent le meilleur ou redoutent le pire, selon qu'ils sont adeptes de sciences occultes, de numérologie ou simplement superstitieux. Pour eux, cela ne fait aucun doute. A 11h11, le 11 novembre 2011, il se passera forcément quelque chose. A l'approche de la date fatidique, des forums ou groupes Facebook se sont créés pour échanger ces impressions, plus ou moins sérieuses. Un emballement sur la Toile qui n’a rien d’étonnant, assure à Europe1.fr, Christian Godin, philosophe et auteur du livre Croyance et superstition. "Cette conjoncture rare, donc exceptionnelle, est l’une des seules superstitions qu’on peut exercer de manière collective", décrypte le philosophe.

Le 11, "nombre maître" pour les numérologues

Sur la page Facebook Pour que tout soit bien parallèle le 11 novembre 2011 à 11h11, qui compte 140 membres, les internautes affichent, pour la plupart, une certaine décontraction avant le Jour J. "Le 11 novembre 2011 à 11h11, j'opterai pour le parallélisme des corps", écrit Coco. Un autre confie que par superstition, il maintient depuis plusieurs mois 111 messages non-lus sur sa boîte mail.

Pour les fans de numérologie, qui attribuent des propriétés aux chiffres, ce 11/11/11 est de très bon augure. Le chiffre 11 est un "nombre maître" et plus il y a de 1, plus l'énergie serait forte, selon ses adeptes. "La carte du tarot numéro 11 représente une jeune fille qui ouvre la gueule d'un lion sans effort. Le 11, c'est la force de celui n'a pas besoin de force physique car il est porté par la force du cœur" précise à Europe 1 Marie-Claire, fan de numérologie.

Lorsque la pendule et le calendrier se rejoindront le 11/11 à 11h11, les numérologues prédisent ni plus ni moins la possibilité pour chacun de communiquer avec son subconscient. L'occasion pour certains, comme Marie-Claire, de se rejoindre, virtuellement ou véritablement, le jour J pour "méditer en harmonie". Sur le web, cela donne ça : "Dans un acte non-violent de résolution consciente, je demande à chacun sur Terre de stopper tout ce qu’ils font à 11 : 11 le 11-11-11 et d’observer une minute de silence, de ne pas travailler (sauf les services d’urgence), de ne pas consommer et de ne pas se distraire" annonce le blog Thérapie-Equilibre. "Le 11 novembre 2011, nous nous rassemblerons en un seul cœur, une seule âme, une seule pensée profondément aimante", renchérit un autre blog du même genre.

… Ou le 11, annonciateur de catastrophes ?

Pour d'autres internautes, le 11/11/11 est au contraire annonciateur de mauvaises nouvelles. Sur un forum, une jeune fille fait part de son inquiétude : "Depuis quelques mois, j'ai des récurrences sur le chiffre 11, par exemple, quand je regarde mon horloge, je tombe inopinément sur 11:11, mon compteur vitesse indique 111, ou je tombe page 111 quand j'ouvre un livre". "J'ai comme un pressentiment", ajoute t-elle en faisant référence aux attentats du 11-Septembre aux Etats-Unis. Un autre bloggeur fait remarquer que les deux tours du World Trade Center rappelaient par leur forme le chiffre 11, que "Trade Center" comporte 11 lettres et que le premier avion de passagers à s'écraser sur les tours jumelles était le vol numéro 11. Des "signes", selon eux. "Les catastrophes ont un pouvoir de séduction extrême sur les individus. Elles fascinent", note Christian Godin.

"Les croyances demeurent"

D'autres bloggeurs font du 11/11/11, "un jour de préparation" avant la fin du monde, annoncée le 21/12/2012, selon le calendrier Maya. Et s’il ne se passe rien ? Les adeptes de sciences occultes et autres superstitieux réviseront t-ils leur jugement ? Pas le moins du monde, selon Christian Godin. "Les croyances n’obéissent pas aux mêmes logiques que les connaissances. Les connaissances progressent mais les croyances, liées aux fantasmes, désirs et angoisses des individus demeurent", précise le philosophe.

Pour conjurer le mauvais sort, certains internautes ont décidé de prendre ces prophéties au pied de la lettre. Comme Prosopeion qui a prévu d'organiser un Friday Night d'un genre un peu particulier. "Le 11 novembre prochain, juste avant minuit, nous allons tous mourir, terminus, fin du monde. Si vous attendiez impatiemment le 21 décembre 2012, c’est sûr, c’est assez frustrant", ironise l'internaute. Avant d'appeler à une démarche inédite : "j’organise ma soirée de fin du monde et je vous invite à faire de même chez vous. Imaginez : pas de bordel à ranger pour le lendemain, pas de reste à finir pendant 2 jours, pas de gueule de bois au matin… Apocalypse please, on est d’accord".