Zahia : "le cadeau de Ribéry"

  • A
  • A
Zahia : "le cadeau de Ribéry"
@ Paris Match
Partagez sur :

"Je ne suis pas une prostituée", témoigne Zahia dans Paris Match, 15 jours après l'"affaire Ribéry".

Zahia D., l'escort girl la plus célèbre de l'Hexagone, sort de son silence dans Paris Match.. Un peu moins de deux semaines après les débuts de l'affaire de proxénétisme qui ébranle l'équipe de France, la jeune femme âgée d'à peine plus de 18 ans aujourd'hui y révèle notamment les conditions dans lesquelles elle a fait connaissance avec Karim Benzema, Franck Ribéry et Sidney Govou, les trois Bleus avec lesquels elle a reconnu avoir eu des relations sexuelles tarifées devant la brigade de répression du proxénétisme (BRP).

En 2008, alors qu'elle était mineure, Zahia explique avoir eu une seule "relation payante" avec Karim Benzema, qui évoluait alors à Lyon. "Je confirme qu'il n'a jamais su mon âge", ajoute-t-elle. Concernant Franck Ribéry, Zahia raconte comment le joueur du Bayern l'a faite spécialement venir à Munich à l'occasion de ses 26 ans, fêtés dans un hôtel de luxe. "Je lui ai donné ce qu’il voulait, précise-t-elle. Il n’a pas été particulièrement galant ni bien élevé, ni même très sympathique. Je suis venue faire mon travail, c’est un client comme un autre." Enfin, Zahia confirme avoir eu une relation sexuelle tarifée en mars dernier à Lyon avec l'attaquant de l'OL Sidney Govou alors qu'elle était majeure.

"Ils proposent, je dispose"

Dans cet entretien exclusif, Zahia dément être "une prostituée". "Je ne fais pas partie non plus d’un réseau, je n’ai pas de souteneur, je ne donne mon argent à personne, souligne-t-elle. J’ai des relations sexuelles payantes ou non avec qui je veux. Personne ne m’y oblige, et, quand je ne veux pas, c’est non. Je suis une escort girl, pas une prostituée. (...) Je rencontre des gens du show-biz, du sport, ils proposent, je dispose."

Zahia précise avoir eu sa première relation sexuelle tarifée avec "un jeune homme qui fêtait son anniversaire", alors qu'elle avait "à peine 16 ans". "J’ai toujours fait plus vieille que mon âge et, quand j’ai compris que je plaisais aux hommes, je me suis dit : "Pourquoi ne pas en profiter". La jeune femme d'origine algérienne explique que sa famille ne savait rien de sa vie d'escort girl. "Ma mère et mon beau-père ont toujours ignoré mes activités, de même que mon père resté en Algérie". Aujourd'hui, plus personne ne doit l'ignorer...

Retrouvez l'intégralité de cet entretien exclusif de Zahia dans le n°3180 de Paris Match en vente jeudi.

Une de Paris Match avec Zahia (630 x 420)

© Paris Match