Xavier de Ligonnès : 6 mois de mystère

  • A
  • A
Xavier de Ligonnès : 6 mois de mystère
25 sont mobilisés dans toute la France pour élucider la mystérieuse disparition du quinquagénaire.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les enquêteurs mobilisés pour l'enquête envisagent les pistes d'une fuite ou d'un suicide.

Qu'est-il arrivé à Xavier Dupont de Ligonnès ? Six mois après le début de l'enquête, deux pistes, celle d'une fuite et celle d'un suicide, sont retenues par les enquêteurs. 25 sont mobilisés dans toute la France pour élucider la mystérieuse disparition du quinquagénaire.

Les deux pistes possibles concernant le principal suspect du quintuple assassinat de sa femme et de ses quatre enfants, début avril à Nantes, n'ont encore rien révélé de tangible. Malgré une traque minutieuse, les enquêteurs n'ont retrouvé aucune trace de Xavier Dupont de Ligonnès.

Seule certitude des enquêteurs : le père de famille s'est rendu le 15 avril dernier Roquebrune-sur-Argens dans le Var. Des caméras de vidéosurveillance le montre s'éloigner de son hôtel Formule 1 pour retirer de l'argent. Depuis cette date, silence radio.

650 signalements en six mois

La découverte macabre est intervenue quelques jours plus tard, le 21 avril, à Nantes, en Loire-Atlantique. Le lendemain, un mandat de recherche a été émis contre Xavier Dupont de Ligonnès, transformé le 10 mai en mandat d'arrêt international.

Depuis, Xavier Dupont de Ligonnès aurait été aperçu, dans le métro parisien, dans un supermarché de l'Essonne en train d'acheter une salade ou encore à l'étranger, aux Etats-Unis. Au total, plus de 650 signalements plus ou moins précis ont été enregistrés par les services de police. Méthodiquement exploités par les enquêteurs, aucun de ces témoignages n'ont donné de résultat probant.

Une enquête réalisée en partie sur Internet

En attendant, les enquêteurs étudient minutieusement toutes les autres pistes. De la police judiciaire de Nantes, à Marseille, en passant par le CLIC (office centrale de lutte contre la criminalité liée aux nouvelles technologies de l'information de et la communication), une collaboration entre tous les maillons de la chaîne policière française s'effectue au quotidien.

Une section spéciale est en effet chargée de scruté les trace de Xavier Dupont de Ligonnès sur Internet. La dizaine d'adresses mails du fugitif et les sites qu'il a créés ont été passés au peigne fin. Sans résultat. Les perquisitions menées en juillet au domicile de la mère et de la sœur de Xavier Dupont de Ligonnès près de Versailles n'ont pas été plus fructueuses.

Ces dernières ont annoncé à la presse mercredi que Xavier Dupont de Ligonnès avait été menacé de mort. Mais pour le procureur de la République en charge de l’enquête, ce ne sont que "des allégations fantaisistes".