Woippy : qu’est-il arrivé au directeur d’école ?

  • A
  • A
Woippy : qu’est-il arrivé au directeur d’école ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Chanel Mallinger a été retrouvé mort mercredi, dans sa voiture sur un parking, dans d’étranges circonstances.

L’INFO. Le directeur d’école était apprécié de tous. Dans la nuit de mardi  à mercredi, Chanel Mallinger, 51 ans a été retrouvé mort, probablement poignardé, dans sa voiture garée sur un parking, à Woippy, dans la banlieue nord de Metz. Mercredi, toutes les hypothèses étaient envisagées par les enquêteurs dans cette mystérieuse affaire de meurtre.

Retrouvé sur un parking discret… Mardi, vers minuit, l’épouse de Chanel Mallinger, le directeur d’école, appelle la police car son mari n’est toujours pas rentré à la maison. Immédiatement, les policiers lancent une géolocalisation de son téléphone portable sur ordre du procureur. Vers une heure du matin, l’homme est retrouvé mort dans sa voiture, sur un parking discret du centre ville,aux abords d'une crèche et d'un presbytère, est situé près du trajet emprunté habituellement de la victime entre son travail et son domicile. Le chef d’établissement a été aperçu vivant pour la dernière fois vers 19h15, au volant de son monospace, dans les environs du parking de la découverte.

11.12-woippy.2

…dans une "position incohérente". A l’intérieur,  le corps se trouve "une position incohérente" sur le siège du passager avant, les jambes repliées dans le dos et la tête appuyée sur le tableau de bord devant le pare-brise, selon les explications fournies mercredi par le procureur de Metz, Pierre-Yves Couilleau. Il était "porteur de multiples traces de coups portés avec quelque chose dont le médecin légiste, que nous avons requis, nous dit que c’est un objet piquant et tranchant ", a-t-il précisé au micro d’Europe 1. Les enquêteurs ont constaté "au moins 10 blessures" sur son corps, ainsi que des taches de sang sur le sol et sur le véhicule.

"Le vol n’est pas le mobile". "Le vol n'est pas le mobile ou la raison de cette affaire", a ajouté le procureur, et pour l'instant "aucun élément n'accrédite l'hypothèse d'un conflit avec un parent d'élève". Le corps de la victime devait être autopsié jeudi après-midi à l'institut médico-légal de Nancy. Le parquet a ouvert une enquête pour homicide volontaire et l'a confiée à l'antenne de la police judiciaire de Metz. 25 policiers travaillent à plein temps pour retrouver le ou les meurtriers de ce directeur, très apprécié au sein de l’école qu’il dirigeait, dans un quartier populaire de Woippy. Les traces sur la voiture sont en cours d'analyse. Une enquête de voisinage a démarré, et les policiers se penchent aussi sur l'emploi du temps et la personnalité de la victime.

Originaire de la région, Chanel Mallinger assurait la direction de l'école publique élémentaire Paul-Verlaine de Woippy depuis septembre 2011 et habitait Lorry-lès-Metz, une commune voisine. L’homme était réputé pour connaître tous les prénoms de ses 250 élèves ainsi que ceux de leurs parents. Ces derniers organisent une marche blanche à travers la ville, jeudi, à 14 heures.