Voyage au coeur de la ligne 13

  • A
  • A
Voyage au coeur de la ligne 13
A l'occasion des Journées du Patrimoine, la RATP ouvre au public le quartier général de la ligne 13.@ MaxPPP
Partagez sur :

La RATP ouvre ce week-end le QG de cette ligne de métro pour les Journées du Patrimoine.

La 28e édition des Journées du patrimoine se tient samedi et dimanche avec pour thème : le voyage. A cette occasion, la RATP ouvre au public, pour la première fois, l'une de ses tours de contrôle. Et pas n'importe laquelle, celle de la ligne 13, réputée pour être la plus surchargée aux heures de pointes.

550.000 voyageurs par jour

Le quartier général de la ligne 13 se situe dans un bâtiment beige aux allures de préfabriqué, à l'arrêt de métro Malakoff, au sud de Paris. Derrière leurs ordinateurs, des agents sont mobilisés 24h sur 24. Dans la salle de contrôle se trouve une carte numérique. Quand tout va bien, la ligne est en vert. Si un problème survient, elle passe en rouge.

La ligne 13, "c'est 550.000 voyageurs par jour, et c'est un défi quotidien pour les 850 agents qui y travaillent", explique Bruno Dumontet, le directeur de la ligne 13. "La fréquentation ne cessant d'augmenter, les marges de manoeuvre sont extrêmement réduites. Il suffit parfois d'un simple grain de sable pour que la régularité de toute la ligne soit affectée", ajoute Bruno Dumontet.

Le chef de régulation veille au grain

En cas de problème sur la voie, le chef de la régulation est immédiatement appelé. "Ce sont des voyageurs malades, des problèmes techniques, des intrusions sur les voies", explique Jérôme Borgeat, chef de régulation sur la ligne 13. Il y a aussi les suicides, "les accidents graves de voyageurs".

Signe que les coulisses de la ligne 13 intéressent le public, l'opération a été victime de son succès. Les 180 places ont toutes été réservées sur internet.