Vosges : agacé par des chants évangéliques, il sort une carabine et un couteau

  • A
  • A
Vosges : agacé par des chants évangéliques, il sort une carabine et un couteau
Au cours de l'altercation avec la police, un membre des forces de l'ordre a été blessé à la main.@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Irrité par des chants religieux provenant d'un temple protestant à Saint-Dié-des-Vosges, un homme a violemment réagi, dimanche matin en dégainant carabine et couteau.

Les voix du Seigneur sont impénétrables. Dimanche matin, elles ont irrité un habitant de Saint-Dié-des-Vosges, dans les Vosges, qui n'a pas supporté les chants provenant du temple protestant voisin. Vosges Matin raconte que le quadragénaire s'est rendu, en guise de "représailles", dans l'édifice avec des casseroles et des poêles pour y faire un maximum de bruit.

Une balle de 9 mm tirée. Par la suite, deux paroissiens se rendent à son domicile pour s'expliquer. Trois fois par semaine, ces derniers chantent dans l'église, entretenant l'agacement du Déodatien. Rattrapé par sa colère, l'homme brandit une carabine par sa fenêtre et tire une balle de 9 mm en direction d'un bosquet pour intimider les visiteurs.

Un policier blessé. Alertés, les policiers d e la brigade anti-criminalité interviennent. Le quadragénaire sort alors de chez lui, couteau à la main. Désarmé par les forces de l'ordre, l'homme est interpellé et placé en garde à vue. Au cours de l'altercation avec la police, un membre des forces de l'ordre a été blessé à la main. 

Libéré depuis, il a été placé sous contrôle judiciaire. Il comparaîtra devant la justice le 28 mars à Épinal.