Vol d'une Taïwanaise à Paris : plus de 150.000 euros de préjudice

  • A
  • A
Vol d'une Taïwanaise à Paris : plus de 150.000 euros de préjudice
@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

La femme d'affaires a été victime d'un vol à son domicile, dans le XVIe arrondissement de Paris.

Une milliardaire taïwanaise, femme d'affaires de 75 ans, a été victime, au lendemain du braquage de Kim Kardashian, d'un vol de bijoux à son domicile parisien pour un préjudice estimé à plus de 150.000 euros. Cette patronne de presse également membre du conseil d'administration de la maison de couture Lanvin, a été victime d'un vol en pleine journée, le 4 octobre, dans son domicile du XVIe arrondissement de Paris alors qu'elle faisait une sieste, selon une source policière.

Deux affaires distinctes. Il s'agit de Shaw-Lan Wang, femme d'affaires d'origine chinoise, milliardaire, actionnaire principale de la maison Lanvin, une des dirigeantes du groupe de presse international United Daily News et qui est une passionnée de culture française. Malgré la proximité avec l'agression de Kim Kardashian, "les deux affaires ne sont pas liées, ce ne sont pas les mêmes modes opératoires", a commenté la source policière.

Deux hommes se sont introduits dans l'appartement en plein après-midi, alors que la victime dormait, et lui ont dérobé des bijoux, téléphones "et divers articles de luxe". Ils "n'ont pas violenté la victime", précise la source policière "mais lui ont pris une bague qu'elle portait au doigt" avant de prendre la fuite. Le préjudice est estimé entre 150.000 et 200.000 euros. Le premier district de police judiciaire de Paris (1er DPJ) a été saisi de l'enquête.