Un ordinateur contenant des plans du site nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, a été volé au domicile d'un architecte, à Maisons-Alfort, dans la Val-de-Marne, a-t-on appris vendredi de source policière. L'ordinateur codé contenant les plans a été dérobé au cours d'un cambriolage perpétré mercredi au domicile d'un architecte qui était en déplacement en province au moment de la découverte du vol, a précisé une source policière confirmant une information du Parisien.

Contactée par l'AFP, EDF, qui exploite la centrale nucléaire sur le site, n'a pas fait de commentaires, précisant cependant que l'architecte ne travaillait pas pour le groupe. Dans une déclaration transmise à l'AFP, Areva propriétaire de l'usine d'enrichissement de l'uranium sur le site du Tricastin, a pour sa part assuré que la victime du cambriolage n'avait jamais visité le site Areva du Tricastin "et n'a pas eu accès à des informations sensibles du groupe".