Vol de deux ordinateurs sensibles chez EDF

  • A
  • A
Vol de deux ordinateurs sensibles chez EDF
@ GOOGLEMAP
Partagez sur :

Ils contiennent des données très confidentielles, l’entreprise craint un espionnage industriel.

Simple cambriolage ou espionnage industriel ? Un site d’EDF, situé sur l’île de Chatou, dans les Yvelines, a été cambriolé le week-end dernier, révèle Le Parisien. Le(s) voleur(s) ont dérobé deux ordinateurs qui contiennent des données très confidentielles. Elles concernent notamment les systèmes de maintenance de plusieurs centrales nucléaires et thermiques, en France.

Les voleurs "semblaient très bien connaître les lieux"

Le vol, qualifié de très sensible, a été constaté par les employés lors de leur retour au bureau lundi matin. Pourtant il s’agit d’un site très sécurisé. Selon les informations du Parisien, le ou les voleurs "semblaient très bien connaître les lieux".

Le site de Chatou est gigantesque. Ce pôle d’EDF ne compte pas moins de 40.000 m2 de bureaux et 700 chercheurs techniciens et doctorants. "Plusieurs spécialistes de la police technique et scientifique ont passé au peigne fin les bureaux cambriolés", précise le quotidien, citant une source proche de l’enquête qui a également indiqué que les données "contenues [dans les deux ordinateurs] pourraient intéresser pas mal de gens, à commencer par des puissances étrangères qui souhaiteraient développer l’exploitation du nucléaire civil".

EDF dément

Contacté par Europe 1, le service de presse d'EDF assure qu' "aucun des ordinateurs volés sur le site de bureaux d'EDF à Chatou ne contient de données concernant les centrales nucléaires. Il est impossible pour quiconque d'accéder au réseau informatique d'EDF par l'intermédiaire de ces ordinateurs ", a-t-on précisé.