Vitry : les enseignants reçus par Chatel

  • A
  • A
Vitry : les enseignants reçus par Chatel
@ Maxppp
Partagez sur :

Les professeurs du lycée Adolphe-Chérioux refusaient toujours mardi de reprendre le travail.

Cela fait bientôt une semaine que les enseignants du lycée Adolphe-Chérioux ont cessé le travail suite à l’agression d’un élève. Mardi, les professeurs de ce lycée de Vitry-sur-Seine se sont rendus au ministère de l’Education dans l’optique d’y rencontrer le titulaire du portefeuille, Luc Chatel, qui avait la veille durci le ton à leur égard.

Dans un premier temps, le ministre de l’Education avait fait savoir qu’il ne les recevrait pas en personne, mais que des collaborateurs les recevraient. Le ministre les a finalement reçu pour, devant la presse, les inviter à nouveau à "reprendre le travail".

11 postes réclamés

Luc Chatel a ensuite estimé, toujours devant les journalistes, que les mesures proposées (trois surveillants supplémentaires, six médiateurs) constituaient un "effort exceptionnel" et que la présence de 30 surveillants supplémentaires "n'aurait pas évité l'agression". "Ce qui est important pour les élèves, pour la réussite des élèves, c'est qu'on puisse reprendre le travail", a-t-il ajouté.

Les professeurs, qui ont manifesté mardi près du ministère accompagnés de dizaines d'élèves, réclament toujours de leur côté le doublement du nombre de surveillants (11 pour 1.500 élèves) et jugent insuffisantes les propositions jusque-là faites par le rectorat.