Violée et abandonnée dans une poubelle

  • A
  • A
Violée et abandonnée dans une poubelle
L'agression a eu lieu au bas d'un immeuble d'un quartier résidentiel, réputé calme, du centre-ville de Toulouse.@ Capture d'écran - Google
Partagez sur :

L'agresseur d'une jeune Parisienne a été écroué pour viol aggravé samedi à Toulouse.

Comme à son habitude, cette Parisienne de 25 ans était venue retrouver des copines, à Toulouse, pour le week-end. Mais dans la nuit du 4 au 5 novembre, sa vie a basculé aussi brusquement que brutalement lorsqu'un inconnu l'a attaquée, étranglée, violée puis abandonnée, inconsciente, dans un conteneur à poubelles. Grâce à son témoignage et à sa description de l'agresseur, les enquêteurs ont pu identifier et interpellé un suspect.

Mis en examen pour "viol aggravé" samedi, l'homme, âgé d'une vingtaine d'années,  dort désormais en prison en attendant son jugement.

Il demande poliment son chemin puis bondit

C'est au terme d'une soirée festive, alors que la jeune femme rejoignait seule l'appartement où des amies l'hébergeaient que le drame s'est produit, allées de Brienne, dans un quartier réputé calme du centre-ville de Toulouse. Alors qu'elle s'apprêtait à entrer dans le hall de l'immeuble,  un jeune homme blond l'a abordée pour lui demander son chemin vers la banlieue, rapporte la Dépêche du midi.

Et puis, dans un éclair de violence, en quelques secondes, l'homme a bondi et a saisi la jeune femme au cou en l'étranglant jusqu'à ce qu'elle perde connaissance. Après l'avoir violé, l'agresseur a soulevé sa victime pour la jeter dans un conteneur poubelle, avant de prendre la fuite.

Un profil ADN déjà connu

C'est à cet endroit que la jeune femme a été retrouvée à moitié inconsciente par ses amis, inquiets de ne pas la voir rentrer. Transférée à l'hôpital, elle a pu décrire son agresseur aux policiers de la brigade criminelle de Toulouse. Une information précieuse qui, couplée avec la découverte  par la police scientifique d'une trace ADN dans le conteneur, a permis l'identification d'un homme déjà connu et soupçonné pour tentative de viol en Bretagne.

A l'issue d'une surveillance, celui que la Dépêche décrit comme "un véritable prédateur sexuel", a été interpellé puis placé en garde à vue. L'instruction suit désormais son cours et devrait permettre d'établir si cette agression reste unique ou si d'autres jeunes femmes ont été victimes de la violence de cet homme.