Un routier arrêté en Belgique pour viol, 22 ans après les faits

  • A
  • A
Un routier arrêté en Belgique pour viol, 22 ans après les faits
@ AFP
Partagez sur :

Un routier soupçonné d'avoir commis un viol près de Beaune, en 1992, a été arrêté et écroué en Belgique, la semaine dernière.  

L'info. Une employée d'un restaurant d'aire d'autoroute près de Beaune, en Côte-d'Or, avait été violée le 10 décembre 1992. Plus de 22 ans après les faits, son violeur présumé a été interpellé et incarcéré la semaine dernière, en Belgique, a indiqué la police judiciaire française.  

Condamné en France. Le viol présumé de cette jeune femme de 23 ans avait eu lieu, sous la menace d'une arme, dans le camion de ce chauffeur-routier qui s'était arrêté sur l'aire d'autoroute. En France, l'homme avait été condamné par défaut à dix ans de réclusion criminelle, en 1995, par la cour d'assises de Côte-d'Or. 

En fuite en Belgique. C'est la PJ belge, à la demande de ses homologues de l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO), qui a interpellé le suspect près de Mons. Agé de 50 ans, cet homme de nationalité belge, selon Le Parisien, vivait apparemment en toute quiétude dans ce pays où il avait cependant eu maille avec la justice pour des affaires d'agressions sexuelles, a indiqué la source française. 

Il pensait s'en tirer. L'auteur présumé a été écroué en attendant son retour en France, a précisé la source de l'OCLCO. L'une des spécialités de cet office est la traque des auteurs de délits en fuite, même de nombreuses années après les faits leur étant reprochés. Et cela peut parfois se jouer à quelque mois près. Le suspect aurait d'ailleurs confié à la police qu'il pensait sa condamnation prescrite, rapporte Le Parisien, mais ce n'était pas le cas.