Viol présumé au "36" : le parquet requiert le renvoi des deux policiers aux assises

  • A
  • A
Viol présumé au "36" : le parquet requiert le renvoi des deux policiers aux assises
@ PHOTOPQR/LE PARISIEN
Partagez sur :

Le parquet de Paris a requis le renvoi devant la cour d’assises des deux policiers de la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI) mis en examen pour le viol présumé d’une touriste canadienne en avril 2014 dans les locaux de la Police Judiciaire.

INFO EUROPE 1

L'affaire avait fait grand bruit. Vendredi, le parquet de Paris a requis le renvoi devant la cour d’assises des deux policiers de la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI) mis en examen pour le viol présumé d’une touriste canadienne le 22 avril 2014 dans les locaux de la Police Judiciaire, au 36, quai des Orfèvres.

Un dossier très compliqué. En février, les juges d'instruction avaient clos leur enquête. Deux policiers avaient été mis en examen et un troisième placé sous le statut de témoin assisté. La personnalité équivoque de la jeune femme mais aussi la version des policiers mise à mal par des textos qu'ils ont effacés rendent ce dossier très complexe. 

Les faits. Un mardi d'avril 2014, un groupe de policiers de la BRI, la brigade de recherche et d'intervention, converge vers le pub irlandais situé juste en face du 36, quai des Orfèvres. Là, ils sympathisent avec une touriste canadienne en vacances à Paris. En fin de soirée, la jeune femme, âgée de 34 ans, flirte avec un policier de l’Antigang. Le fonctionnaire et un de ses collègues lui proposent alors une escale au prestigieux siège de la police judiciaire parisienne, pour y récupérer ses affaires et faire visiter les locaux à sa conquête, dont le père est policier au Canada.

Dans le huis clos de la nuit, au 4e étage de la PJ, la jeune Canadienne déclare avoir été violée par trois policiers, dont certains rencontrés dans le pub. Un peu plus tard, elle ressort en larmes des bureaux de l’antigang, extrêmement choquée. Dix heures après les faits, la jeune femme qui avait encore 0,5 gramme d'alcool dans le sang, dépose plainte au commissariat du 4eme arrondissement.