Vincent Zecca : le mystère persiste

  • A
  • A
Vincent Zecca : le mystère persiste
Vincent Zecca est porté disparu depuis la nuit de samedi à dimanche. Des affiches ont été placardées dans tout Bordeaux.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le jeune de 19 ans a été vu, pour la dernière fois, dimanche à 4h45 dans Bordeaux.

Le mystère reste entier quatre jours après la disparition de Vincent Zecca. Et ce, même si les enquêteurs ont avancé dans leurs recherches, notamment grâce à l’appel à témoins lancé mardi.

"Il y a eu des mouvements bancaires"

Ils ont notamment recueilli un témoignage d’une personne assurant avoir vu le jeune homme de 19 ans "sur la commune de Bordeaux à 4h45 le 4 mars". C’est ce qu’a rapporté la secrétaire générale du parquet de Bordeaux. "C’est un élément qui est extrêmement intéressant pour nous", a ajouté Agnès Auboin.

Autre élément qu’ont découvert les policiers en charge du dossier : "il y a eu des  mouvements bancaires" sur le compte de Vincent Zecca, tôt dimanche matin. "Nous ne pouvons pas savoir, en terme de preuves, s’il est à l’origine de ces mouvements bancaires ou si c’est une tierce personne. Et même dans cette hypothèse-là, est-ce que cette tierce personne est concernée par la disparition de Vincent Zecca ?", a lancé Agnès Auboin. "Rien ne nous permet de le dire aujourd’hui", a-t-elle tout de suite précisé.

Accident ou crise : tout reste envisagé

Les enquêteurs ne privilégient aucune hypothèse. "Aucune piste n’est actuellement écartée. Mais, à cette heure, nous n’avons aucun élément qui nous permette de rapprocher la disparition de Vincent Zecca à l’existence d’une infraction délictuelle ou criminelle", a précisé la secrétaire générale du parquet de Bordeaux.

La thèse accidentelle est également sérieusement envisagée. Les recherches dans la Garonne n’ont rien donné jusqu’à présent. Elles doivent se poursuivre.

Vincent Zecca reste introuvable depuis une soirée arrosée samedi soir. Après avoir dîné avec des amis et s’être arrêté dans plusieurs bars, le jeune homme est parti seul de son côté. Mais il n’est jamais rentré chez lui.