Vidéo de menace de l'EI : le parquet antiterroriste ouvre une enquête

  • A
  • A
Vidéo de menace de l'EI : le parquet antiterroriste ouvre une enquête
@ AFP/WELAYAT RAQA
Partagez sur :

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert vendredi une enquête sur la diffusion d'une vidéo de propagande en français qui appelle à mener des actions sanglantes en France.

Mardi, dans une énième vidéo de l’État islamique, des djihadistes français proféraient de nouvelles menaces contre la France. La section antiterroriste du parquet de Paris a donc ouvert vendredi une enquête sur la diffusion de cette vidéo de propagande en français, qui appelle à mener des actions sanglantes en France. L'enquête est notamment ouverte pour provocation à des actes de terrorisme et menaces de mort.

>> LIRE AUSSI - Comment les vidéos de l’Etat islamique sont-elles authentifiées ?

Les Français appelés à prendre les armes. Contrairement à la précédente vidéo de menaces contre la France, les images de cette vidéo étaient travaillées, variant les prises de vue. Entouré de six autres hommes en treillis, armés et masqués, un jihadiste appelait en français les musulmans à prendre pour cible les millions de personnes qui avaient défilé en janvier pour afficher leur solidarité avec Charlie Hebdo.



... Et à quitter la France. L'homme, qui a l'air jeune et porte une longue barbe, encourageait également les musulmans à attaquer au couteau les policiers et les soldats pour se procurer des pistolets et des fusils. Le groupe État islamique affirmait pouvoir mettre ses menaces à exécution, assurant avoir des milliers de partisans dans ce pays prêts à mener des attaques. L'EI appelait par ailleurs tous les musulmans de France à quitter au plus vite ce pays pour gagner les territoires sous le contrôle de l'EI, en Irak et en Syrie.

François Hollande ciblé. Dans cette vidéo, le djihadiste s'en prenait aussi à François Hollande, à Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) et à l'imam de Drancy Hassen Chalghoumi. Tous trois se sont illustrés pour leurs prises de position contre les intégristes. S'adressant à François Hollande, le djihadiste réclamait également qu'il libère tous les islamistes emprisonnés et leur donne un passeport pour qu'ils rejoignent l'EI.

Hayat Boumedienne sur la vidéo ? Enfin, le djihadiste, qui s'exprimait au nom du groupe État islamique, affirmait que les frères Kouachi ainsi qu'Amédy Coulibaly, les auteurs des attaques contre Charlie Hebdo, du supermarché casher le 9 janvier, mais aussi l'homme qui avait agressé au couteau des policiers près de Tours le 20 décembre, avaient prêté allégeance à l'EI.

Selon CNN, la femme présente sur la vidéo est Hayat Boumedienne, la compagne d'Amedy Coulibaly, l'auteur de la prise d'otages et de la tuerie porte de Vincennes. Cette dernière est en effet suspectée d'avoir pris la route pour la Syrie peu avant les attentats de janvier dernier.