Venus de Hongrie pour truquer des DAB

  • A
  • A
Venus de Hongrie pour truquer des DAB
@ MAXPPP
Partagez sur :

Deux Hongrois ont été arrêtés lundi à Paris. Ils sont soupçonnés de 54 vols dans des distributeurs.

Leur système était bien huilé, mais les systèmes de vidéosurveillance ont fini par les trahir. Deux ressortissants hongrois ont été interpellés lundi soupçonnés de 54 vols dans des distributeurs automatiques de billets de banque (DAB) à Paris, a annoncé la préfecture de police de Paris jeudi. Lundi, les policiers du service d'investigation transversale (SIT) ont interpellé à l'aéroport d'Orly les deux suspects qui s'apprêtaient à regagner leur pays, selon la source.

Une technique bien rodée

Les deux hommes utilisaient toujours le même mode opératoire. Ils se présentaient devant le distributeur en dehors des heures d'ouverture de la banque. Ensuite, ils installaient, devant la bouche de sortie des billets, une languette métallique sur laquelle du scotch était apposé.

Lorsqu'un client effectuait un retrait, il n'obtenait pas ses billets et ceux-ci s'enroulaient entre la vraie et la "vraie-fausse" bouche de sortie. Croyant à un dysfonctionnement, le client quittait les lieux. Les auteurs venaient ensuite récupérer les billets.

Appel à la prudence

Placés en garde à vue, les deux Hongrois, âgés de 28 et 30 ans, ont reconnu qu'au cours de chacun de leurs courts séjours en France, ils avaient installé une dizaine de dispositifs frauduleux. Ayant effectué huit voyages d'un week-end, selon la préfecture, ils ont évalué leur butin à environ 6.500 euros mais ont été arrêtés en possession de quelque 7.000 euros. Plusieurs personnes ont porté plainte. Les deux hommes ont été déférés mercredi devant la justice et seront jugés début décembre.

>> La police incite à la plus grande prudence face à toute anomalie lors de retrait d'argent dans un distributeur de billets automatique.