Un homme de 57 ans a été mis en examen pour "défaut de soins et délaissement" et écroué, après la découverte vendredi soir du corps sans vie de son père octogénaire, décédé dix jours plus tôt à leur domicile de Vénissieux, près de Lyon, a-t-on appris lundi de sources policière et judiciaire.

Employé dans une collectivité territoriale, le fils avait alerté vendredi les pompiers et la police, qui à leur arrivée vers 18H00 avaient découvert le cadavre du père âgé de 83 ans.

Selon la police, le fils avait alors déclaré aux enquêteurs que son père, souffrant, selon lui, d'un cancer, était décédé dans la nuit du 24 au 25 juillet, mais qu'il n'avait pas avisé les services sociaux et avait voulu garder le corps à son domicile. "Ne pas déclarer un décès ne constitue pas une infraction pénale, mais il est possible que le fils, qui vivait seul avec son père, ait une responsabilité dans son décès", a déclaré une source judiciaire, précisant qu'il n'y avait pas eu de "violence".