Vaucluse : menacé, le maire démissionne

  • A
  • A
Vaucluse : menacé, le maire démissionne
@ CAPTURE GOOGLEMAPS
Partagez sur :

Un corbeau a harcelé l'élu de Sablet et a tenté d'incendier son domicile.

Il a jeté l’éponge. Claude Raynaud, maire de Sablet, commune de 1.300 habitants, située dans le Vaucluse, vient de remettre sa démission au préfet, cédant au harcèlement d’un corbeau. Ce dernier, opposé à un projet de lotissements soutenu par le maire, lui a envoyé des lettres de menaces pour l’en dissuader. Des méthodes mafieuses qui se sont, malheureusement, avérées payantes.

"Ma famille était menacée comme moi"

L’élu, sans étiquette politique, a décidé de quitter ses fonctions et de porter plainte. Le corbeau a également tenté à deux reprises de mettre le feu à la maison de l’élu.  Il lui a aussi passé des coups de fil dans lesquels il proférait des menaces à l’encontre du maire et de sa famille.

"Cette décision, je ne l’ai pas prise sur un coup de tête. Je l’ai mûrie", raconte Claude Raynaud au micro d’Europe 1. "Je n’ai trouvé que cette solution pour protéger ma famille, puisque ma famille était menacée comme moi", a-t-il regretté.

Pour le maire de Sablet, ces méthodes sont dignes de méthodes mafieuses. Le conseil municipal, solidaire de l’élu, a également envisagé de démissionner. Les gendarmes, eux, continuent à chercher le ou les auteurs de ce chantage.