Vannes : 200 panneaux municipaux bombés en noir

  • A
  • A
Vannes : 200 panneaux municipaux bombés en noir
Une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs.@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

200 panneaux de rue ont été bombés de peinture noire en début de semaine à Vannes. La mairie a porté plainte et une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs.

Les agents d'entretien ont eu à décaper plusieurs dizaines de panneaux dès le petit matin. 200 panneaux de rue ont été recouverts de peinture noire dans la nuit de lundi à mardi à Vannes, en Bretagne, ainsi que des panneaux de stationnement réservé aux handicapés, rapporte Ouest France jeudi.

Une action de militants ? Les panneaux ont été bombés avec des pochoirs, de manière à recouvrir le nom de la rue mais pas l'image de l'hermine, emblème de la commune. "C’est étrange, on a l’impression qu’il s’agit d’une action de militants", s'interroge un habitant. Ces dégradations interviennent par ailleurs deux jours après une série de tags réalisés sur dix commerces du centre-ville.



Une centaine d'euros le panneau. La ville a porté plainte et une enquête a été ouverte. Les bandes des caméras de vidéo-protection doivent être exploitées, pour tenter de retrouver les malfaiteurs. Un panneau de rue vaut 110 euros, rappelle la mairie à Ouest France. La facture aurait donc pu s'élever à 22.000 euros s'il avait fallu changer tous les panneaux, mais les agents des services techniques de la ville se sont employés dès mardi matin à tous les nettoyer.