Val-d'Oise : une policière en civil frappée, son agresseur nie avoir su son métier

  • A
  • A
Val-d'Oise : une policière en civil frappée, son agresseur nie avoir su son métier
La fonctionnaire de police aurait été reconnue par ses agresseurs.@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

La policière aurait été reconnue par un groupe d'individus alors qu'elle faisait ses courses. L'un d'eux a été condamné à six mois de prison vendredi.

Une policière a été insultée et frappée mercredi à Franconville, dans le Val-d'Oise, alors qu'elle n'était pas en service, par un homme qui conteste avoir agi ainsi parce qu'il l'aurait reconnue, a appris l'AFP vendredi auprès du parquet de Pontoise. Interpellé jeudi, l'homme a été condamné à six mois de prison et écroué vendredi, jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Pontoise pour "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique avec ITT (interruption totale de travail) inférieure à huit jours" et "menaces de mort sur personne dépositaire de l'autorité publique". 

Elle est rouée de coup. Selon une source policière, la fonctionnaire, qui faisait ses courses avec sa mère, a été reconnue par plusieurs individus et "rouée de coups". La policière, qui travaille dans une autre ville du département, avait été "reconnue par des individus qu'elle avait contrôlés dans le cadre de ses fonctions", a expliqué le commandant Florent Vandervennet, adjoint au chef de la sûreté départementale. Elle est injuriée, puis un individu qu'elle n'avait jamais vu "lui jette un verre en direction de la tête, qu'elle esquive, la saisit violemment au niveau du visage et la projette au sol avant de lui cracher dessus" et de la menacer de mort. Cet homme a affirmé qu'il ne savait pas que la femme était fonctionnaire de police.