Val-de-Marne : ni drogue ni d'alcool

  • A
  • A
Val-de-Marne : ni drogue ni d'alcool
Deux des quatre jeunes sont morts sur le coup.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un accident de la route a fait quatre morts vendredi soir sur une voie aérienne de RER.

Le conducteur rescapé d'un accident de la route qui a coûté vendredi soir la vie à ses quatre jeunes passagers dans le Val-de-Marne, n'avait consommé ni drogue ni alcool, a-t-on appris dimanche auprès du parquet de Créteil. Des analyses réalisées sur le conducteur, qui était toujours hospitalisé et n'avait pas pu être entendu par les enquêteurs dimanche, ont révélé un résultat négatif aux stupéfiants et à l'alcool, a indiqué le parquet. Des expertises doivent encore être réalisées

Sa voiture avait percuté vendredi soir un pilier d'une voie aérienne de RER, sur une autoroute du Val-de-Marne, faisant quatre morts sur les cinq jeunes occupants du véhicule, âgés de 19 à 21 ans. Deux des jeunes hommes sont morts sur le coup, un troisième est mort sur place alors que les secours tentaient de le réanimer, et un quatrième a succombé à ses blessures dans la nuit, à l'hôpital de Créteil.

Une vitesse excessive

Parmi les victimes figurent notamment deux frères, ainsi que le fils d’un employé municipal de la ville d’Orly, d’où étaient originaires les jeunes. Quant au conducteur, il a été grièvement blessé et transporté à l’hôpital de la Pitié-Salpetrière à Paris, mais ses jours ne sont pas en danger. 

Les faits se sont produits sur la partie commune des autoroutes A4 et A86, à hauteur de Nogent-sur-Marne, et l’accident serait dû à une vitesse excessive, selon des témoins. Vers 21h30, le jeune conducteur aurait perdu le contrôle de son véhicule, qui aurait ensuite quitté la chaussée, fait des tonneaux ou décollé, heurté un muret central avant de heurter le pilier.

Les cinq jeunes hommes sortaient d’un restaurant où ils avaient fêté les 20 ans de l’un d’eux. La brigade des CRS autoroutiers de Champigny-sur-Marne a été chargée de l’enquête.