Val-de-Marne: l'homme qui a poignardé sa fille écroué

  • A
  • A
Val-de-Marne: l'homme qui a poignardé sa fille écroué
@ REUTERS
Partagez sur :

Il est poursuivi pour "séquestration", "homicide volontaire aggravé sur mineure" et "violences volontaires aggravées sur des policiers".

L'info. Le père qui a tué sa fillette à coups de couteau vendredi au Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne, a été mis en examen pour "homicide volontaire" et écroué à la prison de Fresnes, a-t-on appris dimanche de sources concordantes. Il est poursuivi pour "séquestration", "homicide volontaire aggravé sur mineure" et "violences volontaires aggravées sur des policiers", a détaillé le parquet de Créteil.

Le drame. Le père de famille s'était rendu vendredi matin au domicile de son ex-compagne, avec qui il était en instance de séparation, disant "vouloir récupérer des affaires". La jeune femme avait alors appelé la police. A l'arrivée des policiers, le jeune homme, mesurant 2 mètres et pesant 130 kilos, avait vidé entièrement une bombe lacrymogène dans l'appartement, pris un couteau, avant de s'enfermer dans une chambre avec sa concubine et sa fille.

Après environ une demi-heure de discussion avec un négociateur du Raid, appelé en renfort, la femme avait crié: "Il l'a tuée !", déclenchant l'intervention de la police, qui avait enfoncé la porte à coups de bélier. L'homme avait dû être stoppé par un tir de taser. L'homme, âgé de 27 ans, avait poignardé à plusieurs reprises au thorax sa fille de 3 ans et demi. L'enfant, transportée à l'hôpital Necker à Paris, était décédée quelques heures plus tard.

En garde à vue, "il n'a pas expliqué son geste. Ce n'est pas un monstre, mais plutôt quelqu'un qui souffre de déséquilibres mentaux et d'une séparation très douloureuse avec sa femme", a commenté une source policière.