Une voiture de police percutée par des malfaiteurs

  • A
  • A
Une voiture de police percutée par des malfaiteurs
@ DR
Partagez sur :

Mardi, à Epinay-Sur-Seine, trois policiers ont été blessés après que leur voiture a été percutée, "a priori involontairement", par des malfaiteurs qu'ils poursuivaient. 

L'info. Trois policiers ont été blessés, dont un grièvement, après avoir été percutés par des malfaiteurs qu'ils avaient pris en chasse à Epinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis. L'accident s'est produit vers 17h15, rue de l'Yser, a rapporté une source policière. Selon les premiers éléments de l'enquête, les malfaiteurs auraient percuté le véhicule de police qui les avait pris en chasse. Le conducteur a été mis en examen, vendredi. 

>> Mise à jour mercredi 21 janvier. Selon les premiers éléments de l'enquête, les malfaiteurs n'ont a priori pas foncé délibérément sur les policiers. "A priori, on s'oriente vers un simple accident et non vers une collision volontaire. Il y avait une volonté de fuir, mais pas de percuter la voiture de police", souligne une source proche de l'enquête.

Au volant d'une voiture volée. La voiture impliquée dans l'accident faisait "l'objet d'un signalement", a précisé cette même source. Le véhicule aurait été volé, lundi, sous la menace d'une arme dans les Yvelines. Deux personnes, un homme et une femme, se trouvaient à bord. "Quand ils ont réalisé qu'ils étaient suivis, ils ont fait demi-tour et ont volontairement foncé sur la voiture de police", a raconté la source policière. "Peut-être voulaient-ils seulement prendre la fuite. Mais il n'y a eu aucune trace de freinage", a assuré une source proche de l'enquête, qui fait état d'un choc "très violent".

voiture flic percutée

© DR

Trois fonctionnaires blessés. Blessés à des degrés divers, les trois agents de police ont été hospitalisés. L'un d'eux, le conducteur, n'a été que légèrement blessé. En revanche, l'un des passagers a été touché aux jambes, et le second, qui se trouvait sur la banquette arrière, au bassin et à la tête. "Il souffre de fractures multiples", a relaté la source proche de l'enquête, qui fait état de "blessures graves". Si son pronostic vital n'est pas engagé, il se trouvait toujours hospitalisé, vendredi.

Le conducteur mis en examen. Le conducteur et le passager de l'automobile volée ont été interpellés et placés en garde à vue et les véhicules ont été saisis pour les besoins de l'enquête. Jeudi soir, le conducteur a été mis en examen pour tentative d'homicide volontaire et écroué, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. L'homme, au volant de cette BMW volée, a été également mis en examen pour recel de vol à main armée, refus d'obtempérer aggravé, fourniture de fausse identité et refus de se soumettre au prélèvement génétique.

C'est la police judiciaire de Seine-Saint-Denis qui est chargée de l'enquête et devra déterminer si le malfaiteur a foncé délibérément ou non sur les policiers. Une intention retenue à ce stade par la justice, alors que le suspect évoque une simple volonté de fuir.