Une synagogue visée à Argenteuil

  • A
  • A
Une synagogue visée à Argenteuil
Une synagogue d'Argenteuil dans le Val-d'Oise a été la cible de tirs à blanc samedi soir.@ Google Street View
Partagez sur :

INFO E1 - Les faits se sont produits samedi soir à l'occasion d'une fête juive.

Des coups de feu ont été tirés samedi soir vers 19h30 sur la synagogue d'Argenteuil, dans le Val d'Oise, selon les informations d'Europe 1. D'après plusieurs témoins, qui participaient à la fête juive de Soukkot (la "fête des cabanes"), les coups de feu ont été tirés par les occupants d’une ou deux voitures.

Des tirs de balles à blanc

Les coups de feu ont été tirés avec des balles à blanc. Selon les informations d'Europe 1, les policiers de la PJ de Versailles, chargés de l’enquête, ont retrouvé sur place des douilles de 9mm utilisées pour des cartouches à blanc. Aucun impact n’a été relevé sur la façade du bâtiment.

D’après les témoignages recueillis par la police, le ou les tireurs sont repartis en klaxonnant. La veillée de prières, prévue samedi soir à la synagogue d’Argenteuil, a été annulée.

"Une recrudescence d'agression antisémites"

"Les gens se sentent autorisés à passer à l'action", regrette Moshé Cohen-Sabban, le président du Conseil des communautés juives du Val-d'Oise. Selon lui, il y a "lieu de faire un lien" entre cette attaque et le coup de filet anti-terroriste lancé samedi dans plusieurs villes de France. "Il y a une recrudescence trop importante d'agressions et d'attentats antisémites", estime-t-il sur Europe 1. "On commence à être un petit peu inquiet".

Dimanche, le président de la République François Hollande a reçu les présidents du Consistoire central israélite de France et du Crif, Joël Mergui et Richard Prasquier à l'Elysée. A cette occasion, le chef de l'Etat a promis une "mobilisation totale de l'État contre toutes les menaces terroristes".