Une ruse inédite pour piller les DAB

  • A
  • A
Une ruse inédite pour piller les DAB
@ MAX PPP
Partagez sur :

Trois hommes suspectés d’avoir piraté des distributeurs automatiques ont été arrêtés.

Rien ne sert de faire exploser, mieux vaut agir avec ruse. C’est la maxime qu’ont visiblement appliquée trois malfaiteurs arrêtés début avril après le braquage de plusieurs distributeurs automatiques de billets. Le Parisien dévoile dans son édition de lundi leur mode opératoire mis à jour par des enquêteurs spécialisés dans la lutte contre la criminalité liée aux nouvelles technologies.

Les malfaiteurs ont utilisé une méthode inédite jusque là. Ils ne se sont pas attaqués directement au distributeur automatique de billets (DAB) mais ont pris soin de percer à proximité immédiate plusieurs trous d’une dizaine de centimètres de diamètre. Cette trappe leur a permis d’accéder au système informatique de l’appareil.

Un deuxième ordinateur

Ce système initial a été désactivé et remplacé par un deuxième ordinateur. Les malfaiteurs ont ensuite utilisé un logiciel pour prendre le contrôle du DAB. Et actionner la distribution des billets.

Les trois malfaiteurs ont été arrêtés alors qu’ils préparaient visiblement un nouveau braquage à Maisons-Alfort, dans le Val-de-Marne. Ils sont soupçonnés dans des affaires similaires à Aulnay-sous-Bois, Paris, Rosny-sous-Bois et Chelles, toujours en région parisienne.

Parmi eux, un jeune homme de 19 ans intéresse tout particulièrement les enquêteurs. Il s’agit d’un technicien spécialisé justement dans la maintenance des DAB. C’est lui qui pourrait être à l’origine de l’idée du piratage.