Une punition qui tourne à l’humiliation

  • A
  • A
Une punition qui tourne à l’humiliation
@ MAXPPP
Partagez sur :

Des écoliers vendéens agités ont été obligés de manger à genou par un personnel excédé.

"Vous avez traité le personnel comme des chiens, on va vous traiter comme des chiens." Excédés, les cuisiniers d’une école primaire de Venansault, en Vendée, ont voulu faire la leçon à des enfants agités. Mais la punition a tourné à l’humiliation.

La scène a eu lieu jeudi dernier lors du pique-nique annuel de fin d’année. Le cuisiner avait prévenu qu’il y aurait une surprise. Un groupe d’enfants âgés entre 8 et 11 ans, connu pour être perturbateur, a été mis à l’écart du reste des pensionnaires. Ils ont ensuite été obligés de se mettre à genoux et même à ramper pour aller chercher leur nourriture. "Ils ont mangé en plein soleil", raconte Christophe, le père d’un des enfants punis.

Apparemment ce groupe d’élèves menait la vie dure depuis quelques mois au personnel de la cantine. Un permis à point avait même été introduit. Mais Christophe assure qu’il n’en n’a jamais été averti. "On ne travaille pas avec des enfants si on ne supporte pas les gens", déplore le père de famille.

Des parents ont porté plainte et une enquête va être menée par la gendarmerie.