Une policière de Seine-Saint-Denis écrouée pour vol d'armes

  • A
  • A
Une policière de Seine-Saint-Denis écrouée pour vol d'armes
La jeune adjointe de sécurité, en poste à l'entrée du siège départemental de la police de Bobigny, a été mise en examen et placée en garde à vue.@ GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :

Une jeune adjointe de sécurité a été suspendue, mise en examen et placée en détention provisoire pour le vol de deux armes de service, rapporte mardi Le Parisien.

Une fonctionnaire de la police a été mise en examen et placée en détention provisoire vendredi, rapporte mardi Le Parisien. Elle est suspectée d'avoir volé en août deux armes de service, des pistolets automatiques 9mm. Elle les aurait donnés ensuite à trois complices, également identifiés et écroués. Le soir du vol, le 25 août dernier, la jeune adjointe de sécurité de 20 ans, en poste à l'entrée du siège départemental de la police de Bobigny, s'était absentée brièvement, selon une source citée par le quotidien, pour "retrouver un ami devant lui apporter un panier-repas".

Déjà repérée pour des intrusions intempestives. Par ailleurs, la jeune femme avait déjà été signalée pour son "comportement douteux", souligne Le Parisien. Selon Le Point, elle s'était notamment fait remarquer pour des intrusions intempestives dans les fichiers de police. 

Des motifs qui restent flous. La semaine dernière, ses complices présumés ont également été placés en garde à vue et mis en examen pour vol en bande organisée par personne dépositaire de l'autorité publique, association de malfaiteurs et recel. L'un d'eux est un militaire qui avait, après le vol, été hospitalisé pour une blessure par balle à la jambe dans le département voisin de Seine-et-Marne. Un rapprochement a été fait entre le vol et la blessure lorsque les enquêteurs ont remarqué que des personnes de l'entourage de l'ADS figuraient parmi ses visiteurs à l'hôpital, selon le journal.