Une perquisition accélérée par un sujet de TF1

  • A
  • A
Une perquisition accélérée par un sujet de TF1
@ Capture écran
Partagez sur :

La police a saisi lundi dans une cité de la drogue et 980.000 euros. Un trafic filmé et diffusé sur TF1.

980.000 euros en liquide et deux kilos de cocaïne ont été retrouvés lundi par des policiers dans un appartement à Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis. Une grosse opération menée lundi par la police au coeur de la cité des Grands Ensembles. Là où TF1 a tourné pendant plusieurs mois un reportage intitulé Des dealers au coeur des cités et diffusé lundi soir en prime time dans le nouveau magazine d'information de la chaîneHaute définition.

Côté journalistes comme policiers, on assure qu'il ne s'agit en aucun cas d'une coproduction, encore moins d'une opération de communication. Au contraire. Selon des informations recueillies par Europe 1, les policiers du commissariat de Villepinte ont dû intervenir un plus tôt que prévu à cause de la diffusion de ce reportage, de peur que l'émission ne torpille leur enquête, commencée il y a six mois.

"Le reportage risquait de tout mettre à l’eau"

Une information confirmée par le maire de Tremblay-en-France, François Asensi. "L’enquête qui durait depuis très longtemps était sur le point de s’achever. Les policiers avaient fait des repérages et identifié à la fois les trafiquants et les nourrices. Ils étaient prêts à intervenir. Sauf que ce reportage là risquait de tout mettre à l’eau", a-t-il expliqué à Europe 1.

"Après la diffusion, le ministre de l’Intérieur aurait pu faire des déclarations, nous envoyer les CRS et faire capoter l’ensemble de l’investigation", ajoute l'élu.

"La police a donc bien fait d’anticiper", conclut-il :

Les policiers ont interpellé quatre personnes, toutes âgées de moins de 30 ans et déjà connues des services de police. Elles étaient toujours en garde à vue, mardi soir. Parmi elles, se trouve l'homme de 28 ans chez qui les policiers ont trouvé l’argent et son frère, âgé de 22 ans.

De la drogue et de l'argent saisis

La perquisition qui a suivi a été particulièrement fructueuse : des centaines de milliers d'euros ont été saisis en petites coupures. 980.000 euros au total. Un à 2,5 kilos de cocaïne, des cachets d'ecstasy, du cannabis et deux armes de poing ont également été saisis. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de la Seine-Saint-Denis.