Une nuit sur leur bateau renversé

  • A
  • A
Une nuit sur leur bateau renversé
Deux hommes âgés de 51 et 40 ans, qui avaient disparu après être partis pêcher vendredi matin dans la baie du Mont Saint-Michel, ont été retrouvés sains et saufs samedi peu après 13h.@ Maxppp
Partagez sur :

Deux pêcheurs disparus vendredi matin au large du Mont Saint-Michel ont été retrouvés vivants samedi vers 13h.

Ils ont passé 19h30 dans l'eau. Deux hommes âgés de 51 et 40 ans, qui avaient disparu après être partis pêcher vendredi matin dans la baie du Mont Saint-Michel, ont été retrouvés sains et saufs samedi, peu après 13h. Les deux pêcheurs, qui avaient quitté Le Vivier-sur-Mer (Ille-et-Vilaine) vendredi dans la matinée à bord d'une embarcation à moteur, ont été retrouvés à 4 milles nautiques (7,4 km) au sud-ouest de Granville (Manche) par un simple bateau de pêche, après des heures de recherches des sauveteurs.

Un "miracle" qu'ils s'en soient sortis

Tous deux ont alors été aperçus accrochés à la coque de leur bateau. "Ils portaient leurs gilets à flotabilité intégrée et une combinaison salopette Waders dont ils ont coupé les bottes avec un couteau, c'est ce qui les a sauvés raconte à Ouest France Daniel Le Boucher, président de la SNSM de Cancale, qui a participé au sauvetage. Ils ont aperçu l'hélicoptère passer au dessus d'eux mais lorsque leur bateau s'est retourné, ils ont perdu leurs fusées de détresse. La coque était trop petite, on ne pouvait pas les voir". Contacté par Europe1, le sauveteur parle de "miracle" qu'ils s'en soient sortis sains et saufs.

"Leur état de santé semble satisfaisant. La Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Granville va tenter de récupérer le navire des deux hommes qui s'est retourné, et de le remorquer jusqu'à Granville", précise un communiqué de la préfecture maritime de Brest. Seul l'un des deux hommes a dû être pris en charge par les pompiers, renseigne de son côté le Télégramme.

D'importantes recherches avaient été entreprises dans la nuit de vendredi à samedi après l'alerte donnée vendredi peu après 23h au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross-Corsen) par des proches inquiets d'être sans nouvelles des deux hommes, partis pêcher à marée basse sur un banc de sable de la baie du Mont Saint-Michel. Le dernier contact avec la famille a eu lieu à 15 h. "Ils ont indiqué que la pêche s'était bien passée et qu'ils attendaient que la marée remonte pour rentrer", raconte à Ouest France Daniel Le Boucher.

L'accident était "inévitable"

Un hélicoptère de la sécurité civile Dragon 50 de Granville (Manche) et une vedette SNSM de Cancale avaient entamé peu après 23h30 les recherches en mer, qui se sont terminées samedi peu avant 4h00 à cause du niveau trop bas de la mer, pour reprendre à 6h30 avec l'avion Air Search One, basé sur l'île anglo-normande de Guernesey.

Selon les sauveteurs de la SNSM, contactés par Europe1, l'accident était "inévitable". "Ils ont subi un fort grain de pluie. Le vent s'est levé, il a formé la mer et une déferlante a fait chaviré leur bateau", décrit Daniel Le Boucher. Selon le président de la SNSM de Cancale, "ils ont ensuite fait tout ce qu'il y avait à faire, à commencer par rester accrochés à leur embarcation". Selon Ouest France, l'une des deux victimes avait faits les commandos de l'aviation.