Une marche blanche pour Maxime

  • A
  • A
Une marche blanche pour Maxime
Des roses blanches en hommage à Maxime ont été déposées sur un banc.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un millier de personnes ont rendu hommage samedi à l'ado de 14 ans retrouvé calciné.

"Maxime notre petit ange. On t'aime fort. Parti trop tôt". C'est avec ce message, inscrit sur un simple drap blanc, que les camarades de classe de Maxime ont pris la tête de la marche blanche samedi en début d'après-midi à Etouvans, dans le Doubs, en mémoire du jeune homme de 14 ans retrouvé mort mercredi matin sur un chemin forestier.

1.000 personnes ont participé à la marche silencieuse selon les gendarmes. La plupart des personnes présentes portaient une rose blanche. Elles ont défilé dans les rues du village jusqu'à un banc sur lequel étaient posées des photos du, et des bougies. Les copains du jeune homme ont déposé le drap blanc par terre et toutes les participants ont déposé les unes après les autres leur rose blanche dessus. Ces fleurs devaient ensuite être emmenées à l'endroit où le corps de Maxime a été retrouvé. Des ballons blancs ont aussi été lâchés.

Le petite amie de Maxime, en larmes

"Cela me fait mal qu'il ne soit plus là, je repense à tous les bons moments qu'on a passés ensemble", a déclaré la petite amie de Maxime, en larmes. "Cette marche blanche c'est pour exprimer notre tristesse et qu'il voie qu'on pense tous à lui". Kevin, qui connaissait Maxime depuis l'école maternelle et faisait régulièrement de la moto avec lui, était également très ému : "c'est à la fois un hommage pour montrer à Maxime qu'on pense à lui, et montrer à quel point la façon dont il est mort nous horrifie. C'est aussi important de voir tout ce monde, on n'est pas seuls dans notre tristesse".

La famille du jeune homme, qui avait accepté le principe de cette marche blanche, était absente. De nombreux maires et élus étaient présents, dont les socialistes Pierre Moscovici, député du Doubs, et Martial Bourquin, sénateur-maire d'Audincourt.

Selon une source proche de l'enquête plusieurs pistes sont explorées pour découvrir le mobile du meurtre, mais l'une des hypothèses pourrait être que l'adolescent a été tué par une ou plusieurs de ses connaissances qui étaient intéressées par sa moto. Maxime doit être inhumé lundi.